Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Les données médicales de 270 millions d'Indonésiens seraient impliquées dans une fuite

Vu ailleurs L'Indonésie est potentiellement victime d'une fuite de données de taille. Le ministère des communications a indiqué aux médias que les données du système de santé indonésien pourraient avoir été dérobées, mettant en péril les informations personnelles de 270 millions d'habitants. Une enquête est en cours. 
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Les données médicales de 270 millions d'Indonésiens seraient impliquées dans une fuite
Les données médicales de 270 millions d'Indonésiens seraient impliquées dans une fuite © Irwan Unsplash

Après l'Irlande, dont le système de santé publique est victime d'un ransomware, c'est désormais au tour de l'Indonésie de voir les données de santé de ses citoyens mises en danger. Le pays a annoncé ce jeudi 20 mai 2021 avoir ouvert une enquête sur une éventuelle fuite de données au niveau de son service de sécurité sociale. Les 270 millions d'habitants du pays pourraient être touchés.

Dans un message envoyé à Bloomberg, le ministre des Communications, Johnny Gerard Plate a indiqué que le gouvernement cherchait à savoir si des données issues de l'agence de santé et de sécurité sociale du pays, connue sous le nom de BPJS, ont fuité. L'organisme est notamment à la tête du programme de soins de santé universel du pays et cette fuite de données pourrait ainsi concerner la grande majorité de la population.

D'importantes fuites de données en 2020
Cette enquête intervient alors que le pays poursuit sa campagne de vaccination de plus de 180 millions de personnes contre le Covid-19. Le programme repose sur des enregistrements numériques permettant de vérifier l'identité et l'éligibilité des patients. Le BPJS détient également des informations relatives aux coordonnées des personnes, à leur lieu de résidence ainsi qu'aux établissements de santé qu'ils fréquentent.

L'agence de santé indonésienne a indiqué dans un communiqué avoir "déployé une équipe spéciale pour traquer et trouver la source dès que possible". Elle affirme disposer d'un système de sécurité strict et hiérarchisé pour protéger les informations des citoyens. En 2020, le pays a déjà été victime d'une fuite de données d'envergure concernant 91 millions d'utilisateurs du site Tokopedia et plus de deux millions d'électeurs depuis les bases de données de la commission électorale.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.