Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Les données personnelles d'environ 5 millions d’utilisateurs de DoorDash ont fuité en mai dernier

DoorDash a indiqué jeudi 26 septembre 2019 avoir détecté une faille de sécurité dans son système. Les données personnelles de plusieurs millions d’utilisateurs seraient concernées. L’entreprise américaine de livraison de repas se dit consciente de sa responsabilité en matière de protection de la vie privée... tout en relativisant la gravité des faits.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Les données personnelles d'environ 5 millions d’utilisateurs de DoorDash ont fuité en mai dernier
Les données personnelles d'environ 5 millions d’utilisateurs de DoorDash ont fuité en mai dernier © DoorDash

DoorDash est dans l'embarras. Le spécialiste américain de la livraison de repas a annoncé jeudi 26 septembre 2019 avoir été touché par une faille de sécurité. Les données personnelles de quelque 4,9 millions d’utilisateurs de son service auraient été compromises au début du mois de mai. Dans un billet publié sur son blog, l’entreprise dit s’en être rendu compte récemment et assure prendre "la sécurité de [sa] communauté d’utilisateurs très au sérieux". Sont potentiellement concernés par cette fuite de données tous les clients ayant utilisé la plate-forme avant le 5 avril de cette année.

 

DES DONNéES SENSIBLES ONT FUITé

Nom, numéro de téléphone, adresses email et postale… Autant d’éléments sensibles auxquels les pirates ont pu avoir accès. Les quatre derniers chiffres des cartes bancaires des clients sont aussi concernés, tout comme les quatre derniers des comptes en banque des restaurateurs et des livreurs. DoorDash se veut rassurant, indiquant que "ça n’est pas suffisant pour entraîner une fraude à la carte bancaire ou des retraits sauvages" à partir d’un distributeur… sans donner aucune autre précision. Depuis, l'entreprise assure néanmoins avoir ajouté de nouvelles "couches de sécurité" dans son système pour renforcer sa protection de la vie privée. Elle alertera les personnes concernées à travers une notification, les enjoignant notamment à réinitialiser leur mot de passe.

 

Cette affaire vient ternir un peu plus encore l’image du livreur américain. Cet été, il a défrayé la chronique lorsqu’a été rendu public le fait qu’il ne reversait pas les pourboires à ses livreurs. DoorDash retiendrait directement cette somme de la rémunération qu’elle verse à ces derniers. Ainsi, le client "donnait" son pourboire à l’entreprise ! Si elle n’est pas explicitement illégale, cette pratique a suscité un tollé. Et l’entreprise a été contrainte de revoir sa politique en faveur de ses livreurs.

 

Fondée en 2013 par trois étudiants de l’université de Stanford (Californie), DoorDash livre une bataille acharnée à ses concurrents GrubHub et UberEats dans près de 4000 villes américaines. En deuxième position sur ce marché, l'entreprise a conforté sa place en rachetant le service Caviar à Square pour 410 millions de dollars en juillet... puis le spécialiste du véhicule autonome Scotty Labs en août.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale