Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Les entreprises de plus en plus vigilantes à la qualité de leurs applications

Les entreprises testent de plus en plus souvent leurs applications selon une enquête de HP, Capgemini et Sogeti datée du 7 octobre. Elles veulent s'assurer que ces programmes fonctionnent correctement pour satisfaire leurs clients, devenus de plus en plus exigeants car le nombre d'applications disponibles croît sans cesse. 
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Les entreprises de plus en plus vigilantes à la qualité de leurs applications
Les entreprises de plus en plus vigilantes à la qualité de leurs applications © D. R.

Lorsque les entreprises font des tests logiciels, elles privilégient l'examen de leurs nouvelles applications (web et mobiles) à la maintenance informatique, souligne une étude de HP, Capgemini et Sogeti publiée le 7 octobre.

Méthodologie : L'enquête de Capgemini, Sogeti et HP publiée le 7 octobre a été réalisée dans 25 pays auprès de 1 543 directeurs des systèmes d'information, responsables informatique et responsables qualité d'entreprises. 

 

"Plus de la moitié (52%) du budget alloué aux tests et à l'assurance qualité est dorénavant consacrée aux tests de nouvelles applications, qui portent la transformation numérique, plutôt qu'à la maintenance de systèmes existants", détaille Edouard Zazempa, directeur des offres de test de Sogeti Consulting dans une interview accordée à l'AFP. Il ne s'élevait en 2012 qu'à 41% du total.

"Des notations très critiques"

Les tests de sécurité et de qualité représentent une part de plus en plus importante des dépenses en informatique des entreprises. Elle est de 26% en 2014 et devrait passer à 29% en 2017, selon le document accessible à la fin de cet article.

"Si l'accent était mis il y a quelques années sur le fait de sortir une application mobile dans les premiers, aujourd'hui on s'attache à ce qu'elle soit assortie de critères de qualité importants. […] Lorsqu'un utilisateur mobile n'est pas en capacité d'ouvrir son application en quelques secondes, il ne l'utilise plus ou l'efface, et émet ensuite parfois des notations très critiques", pointe Edouard Zazempa.

World quality report 2014-2015.pdf by L'Usine Nouvelle

Lélia de Matharel

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale