Les Etats-Unis lancent une task force internationale pour lutter contre la cybercriminalité

En octobre, les Etats-Unis vont rassembler 30 pays sur le thème de la cybercriminalité. L'objectif est d'accélérer la coopération internationale et la collaboration entre les forces de l'ordre. Les flux de cryptomonnaies issus des cyberattaques sont également dans le viseur de la Maison-Blanche. 

Partager
Les Etats-Unis lancent une task force internationale pour lutter contre la cybercriminalité

Le président des Etats-Unis, Joe Biden, continue son offensive contre la criminalité en ligne. Il a annoncé dans un communiqué publié le 1er octobre qu'une réunion rassemblant 30 pays allait se tenir ce mois-ci. La liste des participants n'a pas encore été dévoilée.

Accélérer la coopération
L'objectif de cet événement, organisé par Washington, est d'accélérer la coopération dans la lutte contre la criminalité et d'améliorer la collaboration entre les forces de l'ordre. Les capacités offertes par l'informatique quantique et l'intelligence artificielle doivent être pleinement exploitées, écrit Joe Biden.

L'utilisation illicite des cryptomonnaies est également au programme. Ce thème est une préoccupation majeure des Etats-Unis. L'administration souhaite entraver les flux de cryptomonnaies issus d'une attaque par ransomware. L'Office of Foreign Assets Control (OFAC), l'organisme de contrôle financier américain dépendant du Trésor, a ainsi placé le 21 septembre sur liste noire Suex, une plateforme de cryptomonnaie accusée d'avoir facilité le versement illégal d'argent à la suite de ransomwares.

Les infrastructures critiques dans le collimateur
L'annonce de la Maison-Blanche s'inscrit également dans un contexte d'explosion des attaques informatiques, en particulier envers des infrastructures critiques. Colonial Pipeline, le principal opérateur d'oléoduc des Etats-Unis, a été victime d'un ransomware qui s'est soldé par le versement d'une rançon de 4,4 millions de dollars. A cause de cet incident, l'oléoduc n'a pas fonctionné durant six jours, ce qui a provoqué une pénurie d'essence et donc une hausse des prix.

Plus récemment, c'est une coopération céréalière située dans l'Iowa, New Cooperative, qui a été attaquée par le groupe BlackMatter. Les responsables ont alerté sur le risque de désorganisation dans l'approvisionnement des élevages d'animaux.

Google et Microsoft promettent des investissements
Pour rendre le pays plus résilient, les Etats-Unis comptent également sur ses champions nationaux. A l'issue dune réunion tenue fin août, Microsoft a ainsi promis d'investir 20 milliards de dollars dans la cybersécurité au cours des cinq prochaines années.

Google s'engageant à hauteur de 10 milliards de dollars sur la même période. Les deux entreprises offriront aussi respectivement pour 150 et 100 millions de dollars de services et technologies aux instances publiques et gouvernementales pour qu'elles mettent leur sécurité à jour, et ce dès cette année.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS