Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Les Français sont prêts pour la révolution collaborative

Depuis quelques années, les succès mondiaux des Uber, Aibnb et autres Blablacar ont braqué les projecteurs sur une autre manière de consommer, qui privilégie le partage et la mutualisation des moyens, mais aussi l’usage à la propriété. Et cette économie collaborative bénéficie dans son ensemble d’une bonne image auprès de nos concitoyens, souligne Muriel Barnéoud, présidente du collège éditeurs du Syntec numérique, suite au dernier baromètre de l’innovation Odoxa-Syntec numérique, en partenariat avec L’Usine Digitale, L'Usine Nouvelle, BFM Business et 01 Net.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Les Français sont prêts pour la révolution collaborative
Les Français sont prêts pour la révolution collaborative © Pascal Guittet
Selon les résultats de la dernière enquête Odoxa-Syntec numérique, 82 % des Français ont une opinion positive de l'économie du partage, qu’ils associent le plus souvent à des valeurs positives, telles que la possibilité de réaliser des économies (83 %), de faire de nouvelles rencontres (79 %) ou de moins polluer (74 %).
 
 
L’adoption de l’économie du partage s’accélère
En outre, notre sondage révèle que plus d’un tiers des personnes interrogées ont déjà adopté l’économie collaborative, tandis qu’un autre tiers compte y recourir dans les mois à venir ! Une accélération que PwC a récemment anticipée au niveau mondial. Le cabinet de conseil estime que les cinq principaux secteurs de "l’économie du partage" - financement participatif, plates-formes de free-lance, échange de logements, covoiturage et streaming de vidéos musicales – représenteront un marché mondial de 335 milliards de dollars en 2025, contre seulement 15 milliards de dollars en 2014. 
 
 
Un phénomène ancré et durable
Ce bouleversement de l’économie a été permis par le numérique, qui facilite la mise en relation entre les acteurs économiques - professionnels ou particuliers - et leur constante évaluation. La compétitivité prix et la qualité de service qui en résultent entraînent des taux de satisfaction élevés qui amplifient constamment l’adoption de ces services. Il est intéressant de noter que le recours à ces modes de consommation alternatifs est réputé faire gagner du temps pour deux tiers des Français.
 
Surtout, nos concitoyens rejettent majoritairement l’idée qu’il s’agirait d’un mouvement éphémère et réservé aux jeunes. Pour eux, l’économie collaborative s’adresse à l’ensemble des citoyens et va durablement s’installer.
 
 
Une opportunité pour les générations futures
L’économie collaborative bouleverse déjà des pans entiers des secteurs d’activité traditionnels. Elle touche aux piliers de nos économies, valorisant davantage l’usage que la propriété. Elle change aussi la relation au travail, même si la majorité des Français (59 %) n’estiment pas qu’elle menace l'emploi.
 
 
C’est un formidable défi à relever pour nos entreprises. C’est une formidable opportunité pour les générations à venir qui trouveront sans doute dans cette économie du partage les solutions à bien des problèmes de nos modes de vie actuels.
 
Muriel Barnéoud, présidente du collège éditeurs du Syntec numérique
Les avis d'experts et points de vue sont publiés sous la responsabilité de leurs auteurs et n’engagent en rien la rédaction.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale