Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Les géants d’internet et du cloud disposent de 300 datacenters dans le monde

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Selon le décompte de Synergy Research, le nombre de grands datacenters soutenant les services internet et cloud a atteint 300 dans le monde, et devrait monter à 400 dans 2 ans. Amazon, Microsoft et IBM dominent avec chacun plus de 40 centres de données.

Les géants d’internet et du cloud disposent de 300 datacenters dans le monde
Les géants d’internet et du cloud disposent de 300 datacenters dans le monde © Flickr c.c. Alcatel-Lucent

Le nombre de datacenters soutenant les services des géants d’Internet et du cloud computing ne cesse d’augmenter. A la fin du deuxième trimestre 2015, Synergy Research en recensait 150 auprès de 13 plus grands acteurs dans le monde, tous américains à l’exception des chinois  Alibaba, Baidu et Tencent. En décembre 2016, le cabinet en dénombre 300 auprès des 24 plus gros acteurs mondiaux. Et selon ses prévisions, le chiffre devrait passer à 400 dans 2 ans.

 

L'exception internationale du chinois Alibaba

Cette augmentation est alimentée par la course des géants d’internet et du cloud computing, dont Amazon Web Services, Microsoft, Google et Alibaba, à l’extension de leur infrastructure mondiale pour se rapprocher de leurs clients et répondre aux réglementations locales de protection des données. Si la moyenne s’établit à 13 datacenters par acteur, trois géants sortent du lot : Amazon Web Services, Microsoft et IBM. Ils dominent avec chacun plus de 40 datacenters dans le monde et au moins deux dans chacune des quatre grandes régions : Amérique du Nord, Europe-Moyen Orient, Asie-Pacifique, Amérique Latine. Google et Oracle suivent avec une présence mondiale moins étoffée mais importante. Les autres acteurs se focalisent soit sur les Etats-Unis, comme Twitter, Apple, Salesforce, Facebook, eBay, LinkedIn ou Yahoo!, soit en Chine, comme Baidu et Tencent. Le géant chinois Alibaba reste encore une exception. Après s’être cantonné à la Chine, il est aujourd’hui à l’offensive à l’international avec des datacenters aux Etats-Unis, à Singapour, à Hong Kong, au Japon, aux Emirats Arabes Unis et bientôt en Allemagne.

 

La France absente du Top 13

Illustration de leur dominant dans l’internet et le cloud computing, les Etats-Unis abritent 45% des grands datacenters recensés par Synergy Research, loin devant la Chine (8%), le Japon (7%), le Royaume-Uni (5%) ou encore l’Australie (4%). La France ne figure pas parmi les 13 premiers pays abritant le plus de datacenters. IBM et Salesforce sont encore les seuls grands acteurs à y disposer de centres de données. Il seront suivis bientôt par Amazon Web Services et Microsoft.

 

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale