Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Les géants d’internet et du cloud disposent de 300 datacenters dans le monde

Selon le décompte de Synergy Research, le nombre de grands datacenters soutenant les services internet et cloud a atteint 300 dans le monde, et devrait monter à 400 dans 2 ans. Amazon, Microsoft et IBM dominent avec chacun plus de 40 centres de données.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Les géants d’internet et du cloud disposent de 300 datacenters dans le monde
Les géants d’internet et du cloud disposent de 300 datacenters dans le monde © Flickr c.c. Alcatel-Lucent

Le nombre de datacenters soutenant les services des géants d’Internet et du cloud computing ne cesse d’augmenter. A la fin du deuxième trimestre 2015, Synergy Research en recensait 150 auprès de 13 plus grands acteurs dans le monde, tous américains à l’exception des chinois  Alibaba, Baidu et Tencent. En décembre 2016, le cabinet en dénombre 300 auprès des 24 plus gros acteurs mondiaux. Et selon ses prévisions, le chiffre devrait passer à 400 dans 2 ans.

 

L'exception internationale du chinois Alibaba

Cette augmentation est alimentée par la course des géants d’internet et du cloud computing, dont Amazon Web Services, Microsoft, Google et Alibaba, à l’extension de leur infrastructure mondiale pour se rapprocher de leurs clients et répondre aux réglementations locales de protection des données. Si la moyenne s’établit à 13 datacenters par acteur, trois géants sortent du lot : Amazon Web Services, Microsoft et IBM. Ils dominent avec chacun plus de 40 datacenters dans le monde et au moins deux dans chacune des quatre grandes régions : Amérique du Nord, Europe-Moyen Orient, Asie-Pacifique, Amérique Latine. Google et Oracle suivent avec une présence mondiale moins étoffée mais importante. Les autres acteurs se focalisent soit sur les Etats-Unis, comme Twitter, Apple, Salesforce, Facebook, eBay, LinkedIn ou Yahoo!, soit en Chine, comme Baidu et Tencent. Le géant chinois Alibaba reste encore une exception. Après s’être cantonné à la Chine, il est aujourd’hui à l’offensive à l’international avec des datacenters aux Etats-Unis, à Singapour, à Hong Kong, au Japon, aux Emirats Arabes Unis et bientôt en Allemagne.

 

La France absente du Top 13

Illustration de leur dominant dans l’internet et le cloud computing, les Etats-Unis abritent 45% des grands datacenters recensés par Synergy Research, loin devant la Chine (8%), le Japon (7%), le Royaume-Uni (5%) ou encore l’Australie (4%). La France ne figure pas parmi les 13 premiers pays abritant le plus de datacenters. IBM et Salesforce sont encore les seuls grands acteurs à y disposer de centres de données. Il seront suivis bientôt par Amazon Web Services et Microsoft.

 

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale