Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Les géants de la tech demandent au Congrès américain de mettre fin à la captation massive des données

Microsoft, Facebook, Apple, Google… Les géants de la tech tapent du poing sur la table : dans une lettre adressée à Barack Obama et à plusieurs membres du Congrès américain, ils appellent les politiques à mettre fin à la captation massive des données de leurs utilisateurs par les agences de sécurité du pays. 
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Les géants de la tech demandent au Congrès américain de mettre fin à la captation massive des données
Les géants de la tech demandent au Congrès américain de mettre fin à la captation massive des données © ekai - Flickr - C.C.

Plusieurs grosses entreprises du secteur des nouvelles technologies et des organisations qui défendent la vie privée poussent un coup de gueule contre la politique de captation des données mise en place par les agences de renseignement américaines. Elles ont envoyé une lettre au président Barack Obama, à plusieurs membres du Congrès et à des politiques chargés de la sécurité au sein du gouvernement, pour leur demander de mettre fin à cette "surveillance de masse".

Microsoft, Facebook, Apple, Google et Dropbox ont signé cette lettre via des associations dont ils sont membres. Mozilla a apposé sa signature au bas du document en son nom propre.  

mise en place de garde-fous

Cette missive concerne le Patriot Act, une loi anti-terroriste adoptée aux Etats-Unis en octobre 2001, à peine un mois après les attentats du 11 septembre à New York. Elle renforce considérablement le pouvoir des agences de renseignement américaines pour qu'elles puissent lutter contre la menace Al Qaïda. L'article 215 de ce texte autorise notamment l'Agence nationale de sécurité (NSA) et le FBI à collecter les métadonnées des appels téléphoniques passés par les Américains sans mandat d'arrêt (horaires et durées des conversations, numéros des personnes contactées…).

L'application de cette mesure exceptionnelle prendra fin le 1er juin 2015. Le Congrès doit donc renouveler le texte, d'où ce coup de pression des géants du net, qui poussent les politiques à voter un nouvel article de loi moins intrusif. "Une action claire, forte et efficace doit être menée pour stopper la collecte massive de données autorisée par le Patriot Act", souligne la lettre disponible ci-dessous. Les entreprises appellent à la mise en place d'une série de garde-fous pour protéger les droits de leurs utilisateurs.

Lettre Des Géants de La Tech by L'Usine Nouvelle

Lélia de Matharel

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale