Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Les géants du web travaillent à la portabilité des données

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Facebook, Microsoft , Google et Twitter oeuvrent ensemble, au travers du Data transfer project, afin de faciliter le transfert des données d'un opérateur vers un autre.

Les géants du web travaillent à la portabilité des données
Facebook participe, avec Google, Microsoft et Twitter, au Data transfer project. © Facebook

DTP pour Data transfer project. Derrière ces trois lettres, se cache le nouveau projet des géants du web. Lancé en 2017 par Facebook, Google, Microsoft et Twitter, le Data transfer project, dont les détails ont été publiés ce mois-ci dans un livre blanc, vise à créer une plateforme open-source permettant aux utilisateurs du web d’opérer plus facilement la sauvegarde de leurs données personnelles ou de "transférer leurs données entre les fournisseurs de services en ligne quand ils le souhaitent", précisent les participants dans leur livre blanc.

L’initiative, dont la date de mise en oeuvre n'est pas précisée, doit également permettre aux géants du web de se mettre ainsi en conformité avec le règlement général sur la protection des données (RGPD). Entré en vigueur le 25 mai 2018, celui-ci prévoit notamment que "toute personne puisse récupérer une partie de ses données personnelles dans un format ouvert et lisible par une machine afin de les stocker ou les transmettre facilement d’un système d’information à un autre, en vue de leur réutilisation à des fins personnelles”, selon la Cnil. Or, si certaines entreprises, comme Facebook ou Microsoft, ont déjà ajouté la possibilité, pour leurs utilisateurs, de télécharger leurs données, il reste difficile, voire impossible, de les transférer vers un autre service, leurs formats n’étant pas toujours compatibles d’une plateforme à l’autre."Idéalement, chaque entreprise devrait utiliser des API intéropérables afin de permettre le transfert des données entre elles. Mais c’est rarement le cas. Il faut donc trouver un moyen de transférer les données d’une société à l’autre", expliquent les quatre fournisseurs de services dans leur livre blanc. 

 

Un projet ouvert à tous

 

Pour ce faire, le projet met a disposition "un ensemble d'outils communs", pour faciliter la conversion de données tirées d'interfaces de programmation et de plateformes propriétaires en modèles de données standardisées afin que celles-ci puissent être utilisées par d'autres services web, expliquent Brian Willard, ingénieur système, et Greg Fair, chef de produit, sur un post de blog du site Google, daté du 20 juillet 2018. Ainsi, un utilisateur qui conserverait toutes ses photos sur un réseau social, pourrait les transférer au nouveau service d’impression photo qu’il vient de découvrir via le site ou l’application offerte par ce nouveau service. De même, un utilisateur qui souhaiterait résilier son compte de musique en ligne, sans perdre les playlists qu’il a créées, pourrait recourir à la fonction d’export pour effectuer une copie sur le cloud, donne comme exemples, le consortium, dans son livre blanc.


Toujours en cours de développement, la plateforme open-source pourrait accueillir d’autres contributeurs, appelés à tester le projet et faire part de leurs suggestions d’amélioration. “La portabilité et l’interopérabilité sont essentielles à l’innovation. Le fait de faciliter le choix entre les services facilite la concurrence, permet aux individus d’essayer de nouveaux services et de choisir l’offre qui leur correspond le mieux”, avancent les initiateurs de la plateforme. 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale