Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Les Google Glass s’invitent sur les courts de Wimbledon

L’ambassadrice de Google Bethanie Mattek-Sands, 58e  joueuse mondiale, devrait porter les Google Glass sur les courts de tennis de Wimbledon.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Les Google Glass s’invitent sur les courts de Wimbledon
Les Google Glass s’invitent sur les courts de Wimbledon © D.R. - Google

Dans la panoplie du joueur de tennis, les Google glass deviendront-elles aussi indispensables que la raquette, le short et le bracelet éponge ? La firme de Mountain view compte bien imposer son nouvel appareil connecté sur les terrains. En attendant la sortie officielle de la paire de lunettes à réalité augmentée, l’an prochain, elle a recruté des ambassadeurs pour en faire la promotion.

Ainsi, la joueuse américaine Bethanie Mattek-Sands, 58ème au circuit WTA, devrait porter les Google glass cette semaine sur les courts de Wimbledon. L’intéressée s’en réjouit déjà sur les réseaux sociaux.

autorisé ou pas ?

Si la jeune femme peut porter librement les lunettes connectées lors des entrainements et soirées de gala, il n’est pas certain qu’elle puisse les arborer lors de matchs officiels. L’organisation du tournoi pourrait purement et simplement les interdire, au motif qu’elles constituent de la publicité clandestine. Ou en arguant que seuls les détenteurs de droits audiovisuels peuvent réaliser des images sur les courts. Sur le plan sportif, les Google class pourraient être vues comme un outil permettant d'améliorer artificiellement les performances du joueur.

A moins que les Google glass soient au final considérées comme des paires de lunettes comme les autres, non soumises à un règlement ? La réaction du tournoi britannique sera en tout cas observée à la loupe par les partisans et opposants à la technologie de lunettes connectées.

gadget ou accessoire indispensable ?

Si les "Google glass" sont autorisées à filmer le gazon anglais, ne restera plus qu’à démontrer leur utilité. Google a beau évoquer de "riches potentialités" pour les sportifs, les entraineurs et pour le public, les Google glass devront prouver qu’elles sont davantage, dans ce contexte, qu’un simple gagdet.

Sylvain Arnulf

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media