Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Les grands noms de l'électronique mondiale se réunissent à Angers

Publi-Rédactionnel Après Singapour en 2015, le World Electronic Forum se tiendra cette année en France. C'est à Angers que les dirigeants des grands groupes du secteur électronique se réuniront. Pour les acteurs français, c'est l'occasion de démontrer leur savoir-faire, et de se fédérer autour d'une dynamique collective.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Les grands noms de l'électronique mondiale se réunissent à Angers
Les grands noms de l'électronique mondiale se réunissent à Angers © Cité de l'objet connecté

« Le World Electronic Forum (WEF) est une sorte de Davos de l'électronique », résume Sébastien Rospide, directeur du réseau des professionnels de l'électronique We Network, en charge de l'organisation du forum cette année. « Il réunit les principaux acteurs mondiaux du secteur. » Après Singapour, et avant Canberra en 2018, c'est à Angers que se tiendra la prochaine édition, du 24 au 28 octobre. « Beaucoup s'interrogent sur la raison de ce choix, les grands acteurs de la filière ne voient pas la France comme un pays porté sur l'électronique », observe Sébastien Rospide. « En Europe, c'est plutôt l'Allemagne qui est identifiée comme tel. » Le WEF est donc l'occasion de démontrer de façon concrète que la filière la filière française a de nombreux atouts.

 

S'il n'y a plus de grands fabricants d'électronique en France, notre pays garde une bonne place sur le marché mondial. Chaque année, de nombreuses start-up françaises sont présentes au CES de Las Vegas avec leurs objets connectés. « De plus, nous avons quatre entreprises de sous-traitance qui figurent dans le top 10 européen, et dans le top 50 mondial », rappelle le directeur de We Network. « Mais ce ne sont pas des entreprises qui ont leurs propres produits, elles sont donc méconnues du grand public. » Éolane, Lacroix Electronics, All circuits et Asteel Flash travaillent pour les secteurs du transport, de la santé, et de l'énergie, et sont justement implantées dans la région angevine.


Le grand Ouest constitue ainsi un écosystème favorable à l'électronique, qui réunit entreprises, écoles et laboratoires de recherche. Un mélange favorable à l'innovation, et au développement des nouveaux usages portés par les objets connectés intelligents. « L'inauguration de la Cité de l'objet connecté en 2015, près d'Angers, a permis de rendre visible cette dynamique, au niveau national et international », commente Sébastien Rospide. C'est à cette occasion que la métropole angevine a attiré l'attention de de Gary Shapiro, directeur du CES et membre de l'organisation du WEF. « Il a donc promu l'idée d'organiser le forum à Angers, afin que les délégations internationales puissent constater la mise en mouvement de cet écosystème. »

 

À cet effet, le programme du WEF proposera aux participants un parcours itinérant autour de sept thématiques liées aux nouveaux enjeux du numérique: la santé, la mobilité, les textiles, l'énergie, l'industrie, l'agriculture et la sécurité. « Il s'agira de montrer notre capacité d'innovation », explique l'organisateur. « Au XXIe siècle, on ne peut plus penser la filière électronique de la même manière qu'au XXe, avec une production de masse, standardisée. La France, et notamment le grand Ouest, a un tissu industriel adapté à la flexibilité de ce nouveau paradigme. De nombreux projets, en matière de procédés d'assemblage par exemple, visent à répondre aux besoins du marché. C'est cela que nous allons mettre en avant à l'occasion de cet événement. »

 

Le forum sera aussi l'occasion de réfléchir à la façon d'établir des connexions entre les acteurs de l'innovation, des start-ups aux grands groupes, et de présenter une feuille de route pour les années à venir. « Celle-ci découlera d'une mobilisation de tous les acteurs de la filière, à qui nous lançons un grand appel en ce mois de juin pour contribuer aux groupes d'expertise et de travail mis en place. » Consciente de l’enjeu, Acsiel qui regroupe les acteurs des composants, systèmes, machines de production et test et mesure électroniques, sera présente lors de cet évènement.

 

Mais au-delà du WEF, l'ambition affichée est de lancer une vraie dynamique à long terme, en mettant en mouvement les acteurs concernés autour d'une vision collective. Tout cela à l'échelle  nationale, puis européenne dès 2018.

 

Contenu proposé par Acsiel Alliance Electronique

 

En savoir plus :

Acsiel Alliance Electronique fédère 150 adhérents de la filière depuis les composants et systèmes jusqu’aux machines de production en passant par le test et mesure électroniques.

Du grand groupe à la pme, de la conception à la fabrication et à la distribution ces entreprises travaillent pour des secteurs de plus en plus divers en raison notamment du  développement de l’internet de objets et de besoins sociétaux auxquels les technologies électroniques apportent des solutions.