Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Les Lidar de Luminar peuvent-ils aider Airbus dans ses projets de vol autonome ?

Dans le cadre de son projet Vertex, qui vise à développer des technologies de pilotage automatique avancé pour les hélicoptères et avions (notamment lors des décollages et atterissages), Airbus va intégrer et tester les Lidar de Luminar dans un helicoptère. Un premier vol d'essai est prévu pour 2023.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Les Lidar de Luminar peuvent-ils aider Airbus dans ses projets de vol autonome ?
Les Lidar de Luminar peuvent-ils aider Airbus dans ses projets de vol autonome ? © Airbus

Airbus se rapproche de Luminar Technologies. Les deux entreprises ont annoncé lundi 26 avril 2021 un partenariat autour de l'utilisation des Lidars fabriqués par Luminar pour la prochaine génération de pilotage automatique des hélicoptères et avions. Ils seront notamment utiles pour les phases délicates du décollage et de l'atterissage. C'est une grande première pour Luminar, qui équipe habituellement des voitures pour leur apporter des fonctionnalités de conduite autonome.

Une Technologie de vol autonome
Austin Russel, le CEO de Luminar, a expliqué à The Verge qu'il voit ce partenariat avec Airbus comme une extension de la mission de Luminar visant à "rendre le transport de façon global sûr et autonome". Pour l'instant, les ingénieurs d'Airbus et Luminar réfléchissent à la meilleure façon d'intégrer les capteurs de l'équipementier pour améliorer la perception des aéronefs et le niveau d'autonomie des systèmes embarqués.

Ce partenariat s'inscrit dans le cadre du projet Vertex d'Airbus, qui vise à développer des technologies de vol autonome pour les hélicoptères et aéronefs. Ce projet est mené par sa filiale UpNext, qui planche sur le développement rapide de nouvelles technologies en construisant des démonstrateurs et en les testant en conditions réelles.

Des capteurs et des algorithmes
Les différentes briques technologiques mises au point dans le cadre du projet Vertex seront intégrées à un hélicoptère du Flightlab d'Airbus. Cet écosystème, pensé comme un laboratoire, regroupe des appareils de l'ensemble des secteurs d'activité du groupe Airbus afin de tester de nouvelles technologies en conditions réelles.

Les briques technologiques comprennent les Lidar de Luminar ainsi que des caméras et des caméras infrarouges. Le tout couplé à des algorithmes pour que l'appareil ait une meilleure perception de son environnement et puisse détecter les obstacles. Les commandes de vol électriques seront améliorées, de même que l'interface homme-machine qui se présentera sous la forme d'un écran tactile et d'un écran portatif pour la surveillance et le contrôle en vol.

Un vol de démonstration en 2023
La combinaison de l'ensemble de ces technologies permettra d'obtenir un système capable de gérer la navigation et la préparation d'itinéraire, le décollage et l'atterrissage en autonomie, ainsi que le suivit d'une trajectoire de vol prédéfinie. L'intégration progressive de ces technologies sur l'hélicoptère Flightlab a débuté et un vol de démonstration doit être réalisé en 2023.

A terme, ces briques technologies bénéficieront au programme d'Urban Air Mobility d'Airbus. Programme dont le but, comme son nom l'indique, est de mettre au point des appareils de mobilité aérienne urbaine de type eVTOL (aéronef électrique à décollage et atterrissage verticaux). Des services de taxi volant ou bien de livraison pourrait être déployés avec de tels appareils.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.