Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Les nouveaux processeurs ARM mettent l'accent sur l'intelligence artificielle

Le leader de la microarchitecture mobile s'attaque à l'intelligence artificielle. ARM s'est focalisé sur l'amélioration des performances liées au machine learning à la fois au sein de ses CPU et de ses GPU. L'entreprise n'a pas oublié la réalité virtuelle pour autant, et estime même que ses processeurs sont désormais de taille à équiper les ordinateurs portables.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Les nouveaux processeurs ARM mettent l'accent sur l'intelligence artificielle
Les nouveaux processeurs ARM mettent l'accent sur l'intelligence artificielle

Le concepteur de puces ARM a profité du salon Computex de Taiwan, ce 29 mai 2017, pour dévoiler ses nouveaux processeurs pour smartphones. L'entreprise britannique, rachetée par SoftBank en 2016 pour 31 milliards de dollars, a axé ses efforts sur les calculs liés à l'intelligence artificielle (traitement du langage naturel, vision par ordinateur...).

 

Un processeur ARM... pour ordinateur portable ?

Le fleuron parmi ses produits est le Cortex-A75, dont les performances sont 50% supérieures à celle du modèle précédent, le A73, sans consommer plus d'énergie. ARM va jusqu'à affirmer que sa puissance est suffisante pour un ordinateur portable et cite l'automobile ou les équipements réseaux comme cas d'usages.

 

Il est complété par le processeur de moyenne gamme Cortex-A55. Les efforts ont ici été concentrés sur l'efficience énergétique, qui est 2,5 fois plus élevée que celle de son prédécesseur, l'A53. Ces deux processeurs utilisent de plus la technologie DynamIQ dévoilée par ARM en mars dernier. Celle-ci permet de combiner huit cœurs de taille hétérogène au sein du même System-on-a-Chip (SoC) pour des usages très spécifiques, notamment en vue d'optimiser les calculs liés à l'intelligence artificielle.

 

Focus sur l'intelligence artificielle

Même constat pour le nouveau cœur dédié aux calculs graphiques, le Mali-G72. Il est 17% plus efficient en matière de machine learning que le G71. ARM indique que les System-on-a-Chip équipés du Mali-G72 et d'un des deux processeurs ci-dessus seront capables de faire de l'inférence en temps réel et du machine learning directement sur l'appareil (sans passer par le cloud).

 

Cela mis à part, les performances du GPU ont aussi été améliorées pour la réalité virtuelle. Il gère entre autres le "rendu fovéal" (foveated rendering) et plusieurs techniques d'anti-aliasing (MSAA), de compression de textures (ASTC) et de formats vidéos (HDR). Ces processeurs arriveront sur le marché en 2018.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale