Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Les objets de la nouvelle France industrielle, épisode 7

Les génies industriels français étaient au rendez-vous, ce 4 février 2014, pour la 7ème édition des objets de la nouvelle France industrielle. Pour cette nouvelle édition, qui a également marqué le premier anniversaire du projet, quatre nouveaux objets 100% "made in France" ont été présentés au public présent à Bercy.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Les objets de la nouvelle France industrielle, épisode 7
Les objets de la nouvelle France industrielle, épisode 7 © Nicolas Baudinet - L'Usine Nouvelle

"Ces entrepreneurs sont la preuve que la France peut se redresser". C'est par ces quelques mots que le ministre du Redressement productif a ouvert la nouvelle soirée des objets de la nouvelle France industrielle (ONFI). Destinée à mettre en valeur la capacité d'innovation des entreprises françaises, cette soirée a rassemblé industriels et chercheurs à Bercy.

Pour cette 7ème édition, quatre nouveaux objets ont été présentés. Au programme, un pilulier communiquant pour sécuriser la prise de médicaments, conçu par la start-up française Medissimo. "En France, 2,2 millions de patients âgés de plus de 80 ans prennent plus de 10 médicaments par jour", a souligné Caroline Blochet, présidente de Medissimo. Egalement imaginée pour éviter les gaspillages de médicaments, l'innovation a été saluée par les ministères de Bercy via Twitter.

De leur côté, Cea et Bic ont, conjointement, présenté un chargeur d'énergie nomade à hydrogène, aisément transportable. "L'objectif est une mise sur le marché à la fin 2016", a précisé Alain Rosen, responsable du département recherche et développement des combustibles de Bic.

 

La société Ryb, a dévoilé son système de tuyaux enterrés intelligents. Baptisé "Eliot", il devrait permettre de limiter le nombre d'accidents et de dommages lors de travaux publics. Connectés en temps réel, les tuyaux devraient être localisables et identifiables en terre. "Il ne faut pas avoir peur de l'innovation. Elle est un moteur de développement fédérateur", a tenu à souligner Olivier Séon, responsable de la société Ryb.

Enfin, Dualo est venu présenter son "du-touch". L'aspect de l'objet se rapproche de celui d'un accordéon, son concepteur, le mathématicien et musicien Jules Hotrique a développé ce projet afin que "tout le monde puisse jouer de la musique". Destiné aux professionnels de la musique, aux amateurs tout comme aux novices, la méthode à la fois ludique et interactive, permet de sécher les cours de solfège.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media