Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Les petits robots autonomes de Starship vont aussi livrer des colis

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Vu ailleurs Et si un petit robot autonome sur six roues venait livrer vos colis à votre porte ? C'est le pari de la start-up Starship Technologies, qui lance son service de livraison de colis à la demande à Milton Keynes, en Angleterre.    

Les petits robots autonomes de Starship vont aussi livrer des colis
Les petits robots autonomes de Starship vont aussi livrer des colis © Starship Technologies

La start-up anglo-estonienne Starship Technologies a annoncé mercredi 31 octobre 2018 le lancement d'un service de livraison de colis à la demande grâce à de petits robots sur six roues. Starship Technologies étend le spectre de son activité. La start-up livrait en effet jusqu'à présent des repas et des courses à domicile. 
 

Le concept est assez simple. Il suffit de s'inscrire sur l'application de Starship Technologies qui transmet une adresse de livraison à la personne. Lorsqu'elle passe une commande sur internet, au lieu de demander la livraison à son domicile, il faut noter l'adresse donnée par Starship Technologies. La start-up se charge alors de réceptionner le colis et d'envoyer un message au client dans les minutes qui suivent. Une fois prévenu, ce dernier peut choisir la date, l'heure et le lieu de livraison.

 

Des centaines de robots

Un petit robot autonome est alors envoyé et surveillé à distance par un employé, d'après The Verge. Le client peut suivre son cheminement à travers la ville via l'application dédiée. Le tout pour 7,99 livres sterling (9 euros) par mois. Si pour l'instant, ce service n'est proposé qu'aux habitants de Milton Keynes en Angleterre, Startship Technologies prévoit de déployer cette solution de livraison de colis dans la zone de la Baie de San Francisco aux Etats-Unis d'ici la fin de l'année.

 

Starship Technologie précise qu'elle va utiliser des centaines de robots pour ce service. Les colis seront gardés un maximum de 30 jours avant que la start-up ne contacte la personne. La start-up, qui a levé 16,5 millions d'euros en janvier dernier, notamment auprès de Daimler, assure que ses robots ont déjà parcouru plus de 200 000 kilomètres dans 100 villes réparties dans 20 pays différents.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale