Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Les piratages de blockchains ont coûté 150 millions de dollars… cette semaine

Deux plateformes de finance décentralisée, MonoX et Badger, ont annoncé cette semaine avoir été piratées. La fraude liée aux cryptoactifs représente plus de 10 milliards de dollars.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Les piratages de blockchains ont coûté 150 millions de dollars… cette semaine
Les piratages de blockchains ont coûté 150 millions de dollars… cette semaine © Art Rachen/Unsplash

Deux cas récents de fraude relatifs à des services de crypto rappellent que tout n'est pas si sécurisé dans le monde de la finance décentralisée. Le 1er décembre, MonoX Finance, un protocole de finance décentralisé, a révélé qu'un pirate avait dérobé 31 millions de dollars en exploitant une faille dans un logiciel utilisé pour ses smart contracts, ces programmes permettant d'exécuter des opérations sur la blockchain. Le même jour, un hacker a mis la main sur 120 millions de dollars pompés dans les portefeuilles de cryptomonnaie de la plateforme BadgerDAO.

Modes opératoires
Dans l'affaire MonoX, le pirate a réussi à gonfler artificiellement la valeur d'un jeton puis à s'en servir pour racheter d'autres jetons sur les blockchains Ethereum et Polygon, avant de tout revendre. La plateforme a précisé être assurée à hauteur d'un millions de dollars chez Tidal Finance, un assureur spécialisé.

Dans le cas de Badger, le pirate s'est servi d'un script introduit sur le site web de la plateforme pour intercepter les transactions et détourner les fonds vers son portefeuille.

Des dizaines et des dizaines de piratages
Les cas de piratage ne sont pas rares sur les plateformes qui recourent aux technologies de la blockchain. En octobre, Index Finance a fait état d'une perte de 16 millions de dollars, et BXH a perdu 130 millions de dollars.

Selon le spécialiste de la cybersécurité des cryptoactifs Elliptic, la fraude sur les protocoles de finance décentralisée a représenté près de 12 milliards de dollars au total, comme le rappelle Ars Technica, avec une accélération énorme cette année (10,5 milliards de fraude rien que sur les 10 premiers mois de 2021). Une progression à mettre en regard de l'accroissement des actifs gérés sur ces plateformes (+1700%). D'après le suivi effectué par DefiYield, il y a eu 52 exploitations de failles sur les plateformes en 2021, sur les protocoles Ethereum, Binance, Polygon, Fantom et Avalanche.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.