Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Les prédictions d'Eric Schmidt, président de Google, pour 2014

Les prédictions du président de Google pour 2014 ne sont pas aussi surprenantes que prévu, mais Eric Schmidt livre quelques unes de ses intuitions et confessions à l'occasion de ce réveillon de fin d'année.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Les prédictions d'Eric Schmidt, président de Google, pour 2014
Les prédictions d'Eric Schmidt, président de Google, pour 2014 © Flickr c.c. - Fortune Live Media

Le président de Google Eric Schmidt est un habitué des déclarations chocs. Pas cette année pourtant, alors qu'il livre ses prédictions pour l'année à venir sur Bloomberg TV. Le mobile, les machines intelligentes, la génétique, sont au centre de son intervention. Une confession majeure pourtant : l'échec du virage social de Google.

Le téléphone mobile "a gagné" la bataille

Le mobile est le grand vainqueur de 2013 selon Schmidt (pas de grande surprise ici). La tendance en faveur des tablettes et smartphones, au détriment des PC, se confirme à vitesse grand V, ajoute-t-il.

L'une des plus grandes disruptions dont Schmidt se dit certain : l'arrivée des big data et des machines intelligentes "partout". En d'autres termes, les objets connectés devraient continuer leur ascension. Surtout, la possibilité de localiser des individus, d'évaluer leurs actions, de leur parler, devrait changer "toutes les entreprises de façon globale".

Une grande inconnue : la génétique personnalisée

"On ne sait pas vraiment ce qu'il va se passer", dans ce domaine, admet Schmidt. Les avancées dans le séquençage ADN et dans les données génétiques personnelles "vont créer des découvertes l'année prochaine dans le traitement du cancer et des diagnostics", déclare-t-il, qui sont " incroyablement importantes" selon lui. La polémique récente soulevée par l'interdiction de la vente des kits génétiques personnalisés de la start-up américaine 23andme (avec à sa tête l'ex femme de Sergey Brin, Anne Wojcicki) pourrait lui donner raison.

Sa plus grande erreur : avoir raté le virage du social

Schmidt fait tout de même une confession de poids : "ma plus grande erreur a été de ne pas avoir anticipé l'essor du phénomène des réseaux sociaux". Mais ce n'est pas une erreur que Google risque de reproduire, affirme-t-il. Peut-être de nouveaux efforts pour imposer Google+ en 2014, ou un nouveau produit social ?

Google en 2014

Pour 2014, il semble que Google mise avant tout sur le prêt-à-porter intelligent et sur la robotique. Eric Schmidt a ajouté de manière franche que Google "bénéficie des transitions opérées par les industries traditionnelles". En effet, "même quand les choses vont mal dans le pays.[...] Nous sortons gagnants, que les autres industries soient en bonne santé ou pas, car les gens ont besoin de nos services". De quoi ravir ces "industries traditionnelles".

 

Nora Poggi

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale