Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Les puces de Qualcomm équiperont une flopée de smartphones premium en 2020, et ils seront tous 5G

Qualcomm dévoile une liste de partenaires qui proposeront sa puce la plus puissante sur leurs smartphones dès 2020. Elle s'accompagne obligatoirement de son modem 5G, ce qui fera mécaniquement exploser le nombre d'appareils compatibles avec cette nouvelle norme.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Les puces de Qualcomm équiperont une flopée de smartphones premium en 2020, et ils seront tous 5G
Les puces de Qualcomm équiperont une flopée de smartphones premium en 2020, et ils seront tous 5G © Julien Bergounhoux

Une semaine après la présentation de son troisième modem 5G pour smartphones, le Snapdragon X60, Qualcomm poursuit les annonces initialement prévues pour le Mobile World Congress. Une série de partenariat a été dévoilée le 25 février 2020 autour de la puce Snapdragon 865. Selon le fondeur américain, les marques ASUS, Black Shark, Fujitsu, iQoo, Lenovo, Nubia, Oppo, Realme, Redmi, Samsung, Sharp, Sony, Vivo, Xiaomi et ZTE l'ont choisi pour leurs appareils 5G haut de gamme. La puce sera notamment présente dans le Galaxy S20, Black Shark 3, le Red Magic 5G, le ROG Phone 3 ou encore le ZenFone 7.

 

En marche forcée vers la 5G

Le Snapdragon 865 est un System-on-Chip (SoC) inhabituel pour Qualcomm car il n'intègre pas de modem directement dans la puce. Il est accompagné à la place du modem 5G (externe) de deuxième génération Snapdragon X55. L'intégration du modem est historiquement la grande force de Qualcomm, car elle permet de réduire les coûts et la consommation énergétique. Ce choix d'un modem externe est le résultat d'un désir de pousser la 5G sur le marché le plus tôt possible.

 

La génération précédente (Snapdragon 855) proposait déjà un modem 5G externe dédié, mais en plus du modem 4G intégré (X24). Il s'agissait d'une option. Cette année, Qualcomm a fait évoluer son modem externe, qui gère désormais tous les standards de communication et plus seulement la 5G, et a retirer le modem intégré du SoC. Conséquence : tous les smartphones utilisant le SD865 seront des smartphones 5G, ce qui va faire exploser le nombre d'appareils compatibles sur le papier. En parallèle, sa puce de moyenne gamme, la Snapdragon 765, dispose elle d'un modem 5G intégré (mais aux performances moindres).

 

Les réseaux n'en sont encore qu'au début des déploiements

"Nous voulons accompagner le passage à l'echelle de la 5G et, cette année, le Snapdragon 865 aidera à rendre cette technologie accessible à des milliards d'utilisateurs de smartphones dans le monde", a déclaré dans un communiqué Alex Katouzian, vice-président en charge de la division mobile de Qualcomm. Pour autant, les déploiements d'infrastructures en sont encore à leurs débuts, et nombre d'utilisateurs n'aura pas l'usage de cette fonctionnalité avant l'année prochaine. Certains fabricants, comme l'Indien iQoo, ont même choisi de désactiver les fonctionnalités 5G du modem sur certains modèles.

 

Si Qualcomm n'a encore fait aucune annonce à ce sujet, il est probable que la prochaine génération de sa puce premium réintègre le modem (modèle X60). Lors du Snapdragon Tech Summit 2019, Cristiano Amon, président de Qualcomm, avait expliqué à la presse que le choix de séparer le modem et le SoC en 2020 était principalement lié à des contraintes de fabrication, la puce résultante étant trop grosse à produire. Avec le passage à la gravure en 5 nm, ce problème devrait être résolu.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media