Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Les quatre acteurs français incontournables dans la cybersécurité

Leur offre "spéciale OIV" est dans les starting-blocks, Orange Cyberdefense, CS, Thales... ces géants de la cybersécurité n'ont plus rien à prouver et pourtant, ils sortent le grand jeu pour cette édition 2015 du Forum international de la cybersécurité (FIC). Bien décidés à faire de l'ombre aux petits nouveaux du secteur, ces acteurs incontournables de la cyberdéfense dévoilent aux entreprises et au public leur arsenal anti-attaques. Présentation de 4 entreprises inimitables en matière de cybersécurité : Orange Cyberdéfense, Thales, CS et Cybersecurity, Airbus Defence & Sapce.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Les quatre acteurs français incontournables dans la cybersécurité
Les quatre acteurs français incontournables dans la cybersécurité © Thales

Orange Cyberdefense : L’atout réseau

  • CA groupe : 40,9 milliards d’euros
  • CA cyber : 60 millions d’euros
  • Effectif : 1 000 experts en sécurité informatique

Son statut d’opérateur de télécommunications lui donne une position privilégiée : il contrôle ce qui se passe dans les tuyaux. Pics de trafics anormaux, connexions aux réseaux à des horaires inhabituels… Autant de signes avant-coureurs d’une attaque qu’il peut exploiter pour alerter ses clients. Un dispositif complété par des centres de supervision à distance.

Thales : Le spécialiste du chiffrement

  • CA groupe : 14,2 milliards d’euros
  • CA cyber : 500 millions d’euros
  • Effectif  : 1 500 experts en sécurité informatique

Grâce à son expertise en matière de cryptographie issue du monde militaire, Thales a réussi à s’imposer comme un acteur majeur de la sécurisation des communications pour les banques, les États ou les armées… Il se développe dans les services. Il vient d’acquérir les activités services de cybersécurité et sécurité des communications d’Alcatel-Lucent.

CS : Un monopole technologique

  • CA groupe : 162 millions d’euros
  • CA cyber : de 16 à 18 millions d’euros
  • Effectif : environ 110 personnes

La société est la seule en France à disposer d’une technologie clé de cybersécurité : le Siem. Son logiciel Prelude est capable d’analyser en temps réel de multiples événements informatiques afin de détecter les menaces. Cela fait de CS un acteur incontournable étant donné que, pour protéger les entreprises les plus sensibles, l’Anssi va exiger des technologies made in France.

CyberSecurity, Airbus Defence & Space : Un consolidateur en puissance

  • CA groupe : 59,3 milliards d’euros
  • CA cyber : env. 100 millions d’euros
  • Effectif : environ 600 personnes

La filiale d’Airbus a déjà racheté les sociétés françaises Arkoon et Netasq. Pour croître, elle pourrait procéder à de nouvelles acquisitions. Une démarche d’autant plus aisée qu’elle est implantée en France, en Allemagne et au Royaume-Uni. De quoi élargir également son potentiel de recrutement alors que les compétences se font rares.

Hassan Meddah

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media