Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Les quatre conseils de management d'Eric Schmidt pour stimuler la créativité des salariés

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Eric Schmidt, l'ancien PDG de Google, et son collègue Jonathan Rosenberg ont publié un nouveau livre sur le fonctionnement du géant de l'internet. "Comment marche Google ?" détaille les piliers du modèle de management de la firme de Mountain View.

Les quatre conseils de management d'Eric Schmidt pour stimuler la créativité des salariés
Les quatre conseils de management d'Eric Schmidt pour stimuler la créativité des salariés © Daniel Gaines

La culture d'entreprise de Google est le moteur principal de son succès. Le président exécutif du conseil d'administration de la firme, Eric Schmidt encourage ainsi toutes les entreprises à développer l'ambition et la créativité de leurs employés, dans le livre "Comment marche Google ?" 

1 - Encourager la prise de risques

Google est connu pour favoriser la prise de risque dans la recherche de l'innovation. Son fameux laboratoire Google X fonde son processus sur le concept des "moonshots", des "grandes idées" qui poussent à évaluer un problème sous un angle nouveau.

Les managers de Google encouragent donc leurs employés à rechercher la solution qui, au lieu d'améliorer un produit d'environ 10%, apportera une plus value dix fois supérieure. Quelque chose qui oblige les employés à aller plus loin que la simple optimisation de ce qui existe déjà. La plupart de ces essais échouent, mais cela n'a pas d'importance, estime le géant du web.

 2 - Echouer rapidement

Il est primordial d'encourager les équipes d'une entreprise à se relever au plus vite après un échec. L'apprentissage surpasse le savoir, mieux vaut un employé qui apprend de ses erreurs et va de l'avant.

"La répétition est la partie la plus importante de la stratégie [d'une entreprise]," estiment les auteurs. C'est une méthode chère à la Silicon Valley, aux start-up et aux entreprises technologiques en général. L'idée est de favoriser l'action et de tester un produit, encore et encore, jusqu'à obtenir satisfaction, plutôt que de ne rien tenter du tout.

3 - La data avant tout

Google est aussi connu pour son obsession de la donnée. Les décisions sont prises selon une analyse rigoureuse des données et triomphent ainsi de la hiérarchie ou de l'intuition. C'est une méthode appliquée par d'autres entreprises, comme l'expliquait Olivier Mathiot, le PDG de PriceMinister, à L'Usine Digitale. 

4 - La culture d'entreprise comme moteur

Au centre du succès de Google, il y a des employés passionnés et loyaux. Le géant fait tout pour que ses équipes soient valorisées et puissent contribuer le plus possible, la seule façon de garder des super stars dans un marché ultra compétitif. Google a donc mis au point différents systèmes pour que toutes les bonnes idées soient entendues chaque trimestre. Google mise tout - ou presque -  sur la qualité de ses employés, et il est nécessaire d'encourager leur créativité et leur ambition.

Selon les auteurs, les entreprises devraient par exemple mettre en place des comités de recrutement en interne pour évaluer les candidats et leur faire des offres, afin d'éliminer les préjugés éventuels de managers et d'encourager les employés à se penser en équipe. Les nouveaux venus seraient ainsi loyaux envers leurs collègues, et pas seulement envers leurs responsables. 

Cela dit, de nombreuses entreprises sont dans une situation assez différente, avec des employés aux qualités très diverses et variables, opérant dans des marchés moins lucratifs. Mais la méthode Google a clairement fait ses preuves - alors pourquoi ne pas s'en inspirer ?

Nora Poggi

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale