Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Les ransomwares ont extorqué plus 590 millions de dollars en 2021, d'après le Trésor américain

Étude Les Etats-Unis sont particulièrement touchés par les ransomwares. Les criminels à l'origine de ces cyberattaques ont réussi à extorquer 590 millions de dollars à leurs victimes entre janvier 2021 et juin 2021, d'après un rapport établi par l'agence fédérale américaine spécialisée dans la criminalité financière en ligne. Depuis son arrivée à la Maison-Blanche, Joe Biden multiplie les efforts pour renforcer les mesures de lutte. 
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Les ransomwares ont extorqué plus 590 millions de dollars en 2021, d'après le Trésor américain
Les ransomwares ont extorqué plus 590 millions de dollars en 2021, d'après le Trésor américain © Unsplash

"Les ransomwares constituent une menace croissante pour le secteur financier américain, les entreprises et les citoyens", a déclaré le Financial Crimes Enforcement Network (FinCEN), l'agence fédérale américaine de lutte contre la criminalité financière en ligne rattachée au Département du Trésor. Il a publié le 15 octobre 2021 un rapport sur les flux financiers liés aux ransomwares entre le 1er janvier 2021 et le 30 juin 2021.

Pour établir son rapport, le FinCEN a examiné les rapports d'activité suspecte (SAR pour suspicious activity report) que sont tenus de fournir les institutions financières américaines lorsqu'elles suspectent leurs clients de se livrer à des activités illicites. Le rapport ne propose donc qu'un état incomplet des menaces.

Une augmentation de 30% des signalements
Le nombre de SAR liés aux ransomwares déposés chaque mois a augmenté rapidement, avec 635 SAR déposés entre le 1er janvier 2021 et le 30 juin 2021, soit une hausse de 30% par rapport aux 487 SAR déposés en 2020. Ainsi, la valeur totale de l'activité suspecte liée aux ransomware a été de 590 millions de dollars, ce qui dépasse la valeur déclarée pour l'ensemble de 2020 qui était de 416 millions de dollars. A noter que la majorité des transactions se fait en Bitcoin.

Les chiffres sont encore plus vertigineux sur une période de dix ans, allant du 1er janvier 2011 au 30 juin 2021. Les dix plus grandes familles de ransomwares ont extorqué près de 5,2 milliards de dollars à leurs victimes. Encore une fois, ce total est sous-estimé.
 

 

Bloquer les portefeuilles de cryptomonnaies suspects
Depuis son arrivée au pouvoir, le président Joe Biden a pris plusieurs mesures pour lutter contre les cyberattaques. Washington a ainsi lancé il y a quelques semaines une série d'actions pour sanctionner les plateformes et les portefeuille de cryptomonnaies qui reçoivent des flux financiers issus d'attaques informatiques. L'Office of Foreign Assets Control (OFAC), l'organisme de contrôle financier américain dépendant du Trésor, a placé le 21 septembre la plateforme Suex sur liste noire. 
 

Les Etats-Unis ont également été à l'origine d'une réunion de deux jours réunissant 30 pays, dont l'Union européenne, sur le thème de la cybercriminalité. Ils se sont engagés à coopérer afin de "réduire les dommages causés par l'augmentation des attaques informatiques" dans une déclaration publiée le 14 octobre 2021. Reste à savoir comment ces paroles se traduiront en actes 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.