Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Les renseignements américains s'appuient sur la technologie du groupe d'investissement IQT

La NSA et la CIA utilisent les technologies des start-up de la Silicon Valley pour obtenir les renseignements sur les communications entre internautes et mobinautes.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Les renseignements américains s'appuient sur la technologie du groupe d'investissement IQT
Les renseignements américains s'appuient sur la technologie du groupe d'investissement IQT © Jonathan Mcintosh - Flickr - C.C.

On en apprend de plus en plus sur les pratiques de l'industrie des renseignements aux Etats-Unis cette semaine, à mesure que les révélations tombent. Techcrunch rapporte comment la NSA et la CIA, sous le feu des critiques, se sont associées avec le groupe d'investissement In-Q-Tel (IQT) pour accéder aux dernières technologies en matière d'espionnage numérique.

IQT, organisation sans but lucratif, co-investit avec d'autres investisseurs dans des start-up dont la technologie de pointe peut être utile aux services de renseignement. 70% de ces start-up n'auraient jamais travaillé avec le gouvernement auparavant, IQT fournit donc aux renseignements américains un véritable pont d'accès aux nouvelles technologies. Celles-ci concernent des outils d'analyses géospatiales et vidéo, des bases de données à grande échelle, des outils de traduction, de sécurité et de mobilité.

Focus sur les données et le mobile

IQT recherche activement dans la Silicon Valley des start-up qui développent les technologies les plus disruptives, dans des domaines comme l'analyse et la visualisation de données, la collaboration et la mobilité numérique. Les descriptions de postes chez IQT montrent que le mobile est une priorité. C'est donc une priorité de la NSA. Ils cherchent à construire une équipe capable de créer un écosystème mobile entier, à travers des appareils mobiles, mais aussi des infrastructures d'entreprise, des réseaux, des systèmes d'opération, et des applications mobiles.

La NSA et la CIA brassent énormément de données, comme cela a été révélé, et il semble qu'IQT mette l'accent sur le fameux "big data" en recherchant des ingénieurs experts dans NoSQL, l'intégration des API et les languages de programmation comme Ruby et Java. Il semble que les 5 milliards de dollars dépensés par la NSA dans des centres d'écoute top secrets, construits en Utah et Maryland, ne représentent qu'une partie d'une économie secrète de plusieurs milliards de dollars dans les nouvelles technologies, dont la Silicon Valley bénéficie largement.

Nora Poggi

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale