Les revenus de Facebook tirés par la publicité sur mobile

Facebook a publié mercredi 30 octobre un chiffre d'affaires trimestriel en hausse de 60% sur un an et supérieur aux attentes de Wall Street, grâce à la croissance soutenue de ses activités de publicité sur mobile.

Partager
Les revenus de Facebook tirés par la publicité sur mobile

Wall Street applaudit. Dans les minutes suivant l'annonce des résultats de Facebook mercredi 30 octobre, avec notamment un chiffre d'affaires trimestriel en hausse de 60% sur un an, l'action du premier réseau social du monde gagnait 15% à 56,45 dollars.

49% des revenus publicitaires proviennent du mobile

La publicité sur mobile a représenté 49% de l'ensemble de ses recettes publicitaires au troisième trimestre, soit environ 988 millions de dollars. Sur la même période l'an dernier, cette activité, que Facebook venait d'amorcer, n'avait généré qu'environ 150 millions de dollars de chiffre d'affaires.

Le chiffre d'affaires total du groupe américain sur juillet-septembre a progressé de 60% à 2,016 milliards de dollars, alors que les analystes prévoyaient en moyenne 1,911 milliard selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

Facebook a fait état d'un bénéfice net trimestriel de 425 millions de dollars, soit 17 cents par action, contre une perte nette de 59 millions (deux cents/action) un an auparavant.

Désamour chez les jeunes

Malgré ces bons résultats, Facebook a reconnu une baisse de la fréquentation du site par les jeunes utilisateurs."L'usage de Facebook chez les adolescents américains a été dans l'ensemble stable entre le deuxième et le troisième trimestre, mais nous avons observé une baisse de l'usage quotidien, spécialement parmi les plus jeunes adolescents", a confié le directeur financier, David Ebersman.

Début octobre, une étude de la banque américain Piper Jaffray soulignait que Twitter avait ainsi dépassé Facebook en termes de popularité chez les jeunes. 26% des adolescents américains citent désormais Twitter comme leur réseau social préféré contre 23% pour Facebook. Une dégringolade dans le coeur des jeunes américains : il y a un an, ils étaient encore 42% à citer le site créé par Mark Zuckerberg.

26% à citer Twitter comme leur réseau social préféré contre 23% pour Facebook et sa filiale de partage de photos Instagram.
En savoir plus sur http://lexpansion.lexpress.fr/high-tech/facebook-de-moins-en-moins-frequente-par-les-adolescents_411574.html#kAkg8uKFJpDHfoTk.99
26% à citer Twitter comme leur réseau social préféré contre 23% pour Facebook et sa filiale de partage de photos Instagram.
En savoir plus sur http://lexpansion.lexpress.fr/high-tech/facebook-de-moins-en-moins-frequente-par-les-adolescents_411574.html#kAkg8uKFJpDHfoTk.99

Avec Reuters

PARCOURIR LE DOSSIER

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS