Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Les robots commencent à bousculer le marché touristique

Les entreprises de robotique s'attaquent à de nouveaux marchés : éducation, assistance à domicile, médecine et même… tourisme. Un immense champ des possibles est ouvert pour les nouveaux appareils dits de "R-tourisme", comme le majordome téléguidé A.L.O de Botlr, affirme la chercheure Sophie Lacour au cours de la conférence Net Managers 2015, à laquelle se sont rendus nos confrères de L'Echos Touristique.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Les robots commencent à bousculer le marché touristique
Les robots commencent à bousculer le marché touristique © Botlr

Sophie Lacour est Docteur en sciences de l’information et de la communication, mais aussi coprésidente du think tank Think Robotics. A l’occasion de la conférence Net Managers 2015, cette consultante a abordé le thème de la "lovotique – mon robot et moi". L’occasion de s’interroger sur la relation homme/robot, et les perspectives dans notre secteur.

Quelque 31 millions de robots de service personnel seront vendus entre 2014 et 2017, d’après le syndicat Syrobo. Or l’industrie du voyage devrait hériter de sa quote-part de R2-D2 et autres humanoïdes. "En 1964, (l’écrivain de science-fiction) Isaac Asimov imaginait pour 2014 une femme de ménage robot, a expliqué Sophie Lacour. Nous y sommes presque !". C’est le R-tourisme, soit l'adaptation de la robotique à l'univers des produits et services du tourisme. Nous observons effectivement de premiers exemples de cette technologie disruptive, comme le majordome téléguidé A.L.O. the Botlr.

Des robots d’accueil et médiateurs

Quelles sont les typologies de robots les plus prometteuses ? Dans les services aux voyageurs, assurément, en complément des services opérationnels délivrés par les drones. "Nous aurons tout d’abord des robots d’accueil, en tant qu’artefacts immobiles de renseignements. La mobilité reste un vrai problème pour les roboticiens, qui doivent justement choisir entre développer la motricité ou d’autres fonctionnalités".

Pour retrouvez la suite de cet article, rendez-vous sur le site de L'Echos Touristique.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media