Les robots livreurs de Starship Technologies arrivent en ville

Des robots autonomes pour livrer des repas en zone urbaine : ce sera cet été une réalité dans cinq villes choisies par Starship Technologies pour tester son système de livraison innovant.

Partager
Les robots livreurs de Starship Technologies arrivent en ville

En attendant les chariots de supermarché autonomes et les drones de livraison, voici les robots livreurs pour réinventer la logistique du dernier kilomètre. La start-up estonienne Starship Technologies, fondée en 2014 par les co-fondateurs de Skype, Ahti Heinla et Janus Friis, va lancer son prototype sur les trottoirs de cinq villes cet été.

Pour cela, la société va s'allier à quatre distributeurs : le grossiste pour professionnels Metro, les services de livraison de repas Just Eat et Pronto.co.uk, et le livreur de colis allemand Hermes. Certains de leurs clients pourront choisir la livraison par robot dans cinq villes, dont Londres, Dusseldorf et Bern. Un test similaire devrait être prochainement lancé aux Etats-Unis.

livraison express autonome

Le robot à six roues développé par l'équipe de la start-up basée en Estonie (pour sa R&D) et Londres (pour la partie commerciale) est capable de se mouvoir de façon autonome (à 99%, précisent ses concepteurs) dans un environnement urbain. Il avance à la vitesse d'un piéton. Il est capable de livrer petits colis et objets (l'équivalent de deux sacs de courses) dans un rayon de 5 kilomètres autour de sa base de départ, avec un temps de livraison variant de 5 à 30 minutes. Le trajet peut être suivi à distance par vidéo ; des opérateurs peuvent prendre le contrôle du robot en cas de difficulté. Seul le destinataire peut ouvrir le coffre du robot avec un code spécial.

Avec son mini véhicule zéro émission ressemblant à une tondeuse électrique, Starship promet de baisser 10 à 15 fois le coût de la livraison du dernier kilomètre. La start-up dit avoir testé le prototype dans douze pays ces neuf derniers mois. Ses robots ont parcouru plus de 8000 kilomètres en croisé 400 000 piétons "sans le moindre incident", assure la société.

Comment les passants réagiront-ils face à ce nouveau venu sur leur trottoir ? Comment le robot réagira-t-il face à des situations inattendues, et sur des terrains escarpés ? Ce seront deux enjeux du test à grande échelle lancé en juillet.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS