Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Les salles de cinéma dans le viseur d'Amazon

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Vu ailleurs Amazon serait en discussion avec le réseau d'exploitation de salles de cinéma Landmark Theatres en vue d'en faire l'acquisition. L'opération lui permettrait d'asseoir sa présence dans le monde physique.

Les salles de cinéma dans le viseur d'Amazon
Amazon lorgne désormais sur les salles de cinéma.

Amazon poursuit son incursion dans le monde du cinéma. Le géant du commerce en ligne, qui s’est déjà lancé dans la production de films, serait intéressé par le rachat du réseau américain d’exploitation de salles de cinéma Landmark Theatres, d'après un article de Bloomberg daté du 16 août. Amazon aurait entamé des discussions avec la société Wagner/Cuban Company des milliardaires Mark Cuban et Todd Wagner en vue de ce rachat. Cependant aucune décision n’aurait encore été prise, et Amazon ne serait pas seul en lice.

 

Un réseau de 50 salles dans des villes de choix

En mettant la main sur Landmark Theatres, le géant du e-commerce, qui propose déjà un service de streaming, pourrait compter sur un réseau non négligeable de plus de 50 salles diffusant des films indépendants et étrangers dans une trentaine de villes américaines. Et pas des moindres : Los Angeles, San Francisco ou encore New York sont sur la liste. De quoi renforcer sa nouvelle stratégie en s'ancrant toujours plus dans le monde physique. En 2017, Amazon ouvrait sa première librairie à Seattle avant de s’offrir la chaîne alimentaire de produits bio Whole Foods pour 13,7 milliards de dollars. 

 

Ouvrir des espaces physiques de vente ne donnerait pas seulement au géant les moyens de booster sa visibilité. Cela lui permettrait aussi d’offrir des expériences difficilement transposables dans le monde en ligne, souligne TechCrunch. Certes, les films sont désormais disponibles en un clic sur grand nombre de plateformes, mais les regarder sur grand écran, confortablement enfoncé dans son fauteuil de cinéma, reste un loisir particulier qui pourrait attirer au géant américain de nouveaux clients.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale