Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Les secrets du budget américain du renseignement révélés

Grâce à des documents fournis par Edward Snowden, le Washington Post détaille le budget des agences américaines de renseignement, jusqu'ici tenu secret.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Les secrets du budget américain du renseignement révélés
Les secrets du budget américain du renseignement révélés © Dalo_Pix2 - Flickr - C.C.

Comment sont répartis les 52 milliards de dollars dédiés en 2013 à la communauté du renseignement américaine ? Lesquelles des 16 agences gouvernementales en bénéficient en priorité ? Jusqu'ici, ces informations hautement sensibles étaient tenues secrètes : ce pan du budget US est même surnommé le "black budget". Le Washington Post a pu se procurer le détail des dotations, grâce à un document fourni par Edward Snowden. Il permet à ses lecteurs de se perdre dans les méandres du "Black budget" grâce à une infographie interactive.

"empire de l'espionnage"

Le Washington décrit la construction d'un "empire de l'espionnage" Le budget total du renseignement a plus que doublé depuis le 11 septembre 2011. La CIA a dépensé à elle seule plus d'un quart du budget (10,5 milliards en 2013).

Plus de 107 000 personnes travaillent pour l'une des 16 agences à l'activité plus ou moins secrète, dont 35 000 cryptographes pour la seule NSA. Celle-ci compte dans ses rangs une équipé de 600 hackers d'élite baptisée "Tailrod acess operations" (opérations d'accès sur mesure) qui pratiquent le cyber-espionnage, notamment contre des puissances étrangères.

Liens étroits avec les géants du web et des telecoms

Le document confirme également les liens entre services de renseignements et acteurs du web et des télécommunications qu'Edward Snowden avait déjà mis à jour. La NSA paieraient certaines entreprises pour obtenir des données. 278 millions de dollars seraient prévus à cet effet en 2013. Apple, Facebook et Google ont démenti toucher de telles contreparties financières ; d'autres sociétés bottent en touche.

Les quantités de données collectées par le NSA seraient tellement importantes que l'agence aurait du mal à faire le tri. Elle aurait lancé un programme pour tenter de traiter le "surplus d'informations".

contenu sensible

Les  documents publiés par le Washington Post recèlent bien d'autres secrets embarrassants pour l'administration américaine. Le journal a d'ailleurs déclaré n'exploiter que 43 des 178 pages pour ne pas compromettre la situation d'agents en service ou nuire à la sécurité nationale.

Sylvain Arnulf

 

Les révélations du Washington Post sur ce lien

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale