Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Les services d'urgence de l'Etat de Washington utilisent Starlink pour connecter les zones sinistrées

Vu ailleurs La division d'intervention d'urgence de l'armée de l'Etat de Washington utilise sept terminaux de la constellation de satellites Starlink pour apporter Internet aux zones sinistrées par les incendies de forêt. Rapide, simple d'installation... Ses équipes se disent ravies du service.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Les services d'urgence de l'Etat de Washington utilisent Starlink pour connecter les zones sinistrées
Les services d'urgence de l'Etat de Washington utilisent Starlink pour connecter les zones sinistrées © Andrew Gaines/Unsplash

Depuis le mois d'août, la division d'intervention d'urgence de l'armée de l'Etat de Washington utilise la constellation de satellites Starlink pour apporter Internet aux zones dévastées par des incendies de forêts, rapporte CNBC. Plus de 200 000 hectares sont partis en fumée dans cet Etat américain au cours de l'été.

rapidité d'installation
Les services d'urgences disposent actuellement de sept terminaux utilisateurs Starlink et se disent ravis de ce premier test sur le terrain. Cette infrastructure a permis de fournir aux familles évacuées un accès à Internet, notamment pour déposer des demandes d'indemnisation auprès de leur compagnie d'assurance.

"Je n'ai jamais mis en place un équipement satellitaire tactique qui ait été aussi rapide à installer et aussi fiable", a déclaré Richard Hall, responsable des télécommunications d'urgence de la division informatique de l'Etat de Washington, à CNBC.

Une diminution de plus de 150 % de la latence
Pour rappel, Starlink est un réseau de satellites en orbite terrestre basse. En positionnant cette constellation en orbite basse, SpaceX se différencie des offres actuelles qui s'appuient sur de gros satellites placés en orbite géostationnaire et peut réduire le temps de latence à seulement 25-35 millisecondes contre les 600 millisecondes des systèmes classiques. Un véritable atout, selon Richard Hall qui estime "qu'il n'y a vraiment aucune comparaison" entre Starlink et les réseaux traditionnels où les satellites sont plus éloignés de la Terre. Il a constaté une diminution de plus de 150 % de latence. 

"J'ai vu des latences inférieures à 30 millisecondes de façon constante", a poursuivi Richard Hall. Il a par ailleurs précisé qu'avec les services traditionnels, il faut généralement entre 30 minutes et une heure pour établir une connexion par satellite. En comparaison, il a expliqué qu'il lui fallait entre cinq à dix minutes pour installer et connecter un terminal Starlink. Autre avantage : l'installation peut être effectuée par une seule personne. "Pas besoin de camion, de remorque ou d'autres équipements supplémentaires", ajoute le responsable des télécommunications d'urgence. 

 

 

Le service n'a pas été facturé
SpaceX a permis aux services d'urgence de Washington d'utiliser gratuitement ses services. "L'idée est que si nous les voulons à long terme, nous reviendrons à la table des négociations pour en discuter", a expliqué Richard Hall. "Heureux que SpaceX ait pu nous aider ! Nous donnons la priorité aux intervenants d'urgence et aux endroits où il n'y a pas du tout de connexion Internet", a répondu dans un tweet Elon Musk, le fondateur de SpaceX, aux remerciements de cette division d'intervention d'urgence.

Ce premier test semble donc plutôt positif. SpaceX a également signé un contrat de trois ans avec l'Armée de Terre des Etats-Unis. L'entreprise cherche à évaluer les performances du réseau Starlink situé en orbite basse lorsqu'il est connecté à des systèmes militaires.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media