Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Les start-up de 2013 : Leap Motion, celle qui rend les claviers has-been

Elles ont bouleversé les usages, elles ont fait baver d’envie les plus grands noms du web, elles ont rendu les réseaux sociaux fébriles, elles ont fait trembler l’industrie… Quelles start-up ont marqué l’année 2013 ? L’Usine Digitale vous propose sa sélection. Dixième et dernier épisode avec Leap Motion.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Les start-up de 2013 : Leap Motion, celle qui rend les claviers has-been
Les start-up de 2013 : Leap Motion, celle qui rend les claviers has-been © Leapmotion

Contrôler son ordinateur avec les mains et sans jamais toucher l’écran ? Zoomer, changer de page, retoucher une image grâce à la reconnaissance gestuelle ou oculaire ? Avec sa technologie futuriste, Leap Motion, une start-up américaine, s’est lancée dans cette aventure.

Inspiré du contrôle virtuel utilisé par Tom Cruise dans le film Minority Report, la technologie Leap Motion est un petit boitier. Une fois connecté à un ordinateur ou à une télévision, il va permettre de tout diriger grâce à des mouvements manuels à distance.

HP, Google… ils veulent Leap Motion

Le 16 avril 2013, le fabricant américain d’ordinateurs Hewlett Packard annonce avoir conclu un contrat avec la start up Leap Motion pour intégrer une solution de contrôle 3D dans ses ordinateurs. Quelques jours après, Google fête la journée de la Terre et offre au service Google Earth une nouvelle manière de découvrir le monde en l’enrichissant de la technologie Leap Motion.

Intégrée à un robot quel qu’il soit, la technologie Leap Motion, mise au service des personnes à mobilité réduite, peut révolutionner leur quotidien. Le boitier est disponible à la vente et coûte environ 80 euros.

Wassinia Zirar

Retrouvez également notre dossier "50 start-up qui peuvent tuer votre business"

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media