Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Les supermarchés H-E-B s’associent à Swisslog et AutoStore pour déployer des centres de micro-fulfillment

Le distributeur américain H-E-B a annoncé avoir retenu la technologie du norvégien AutoStore, distribuée par le groupe Swisslog, pour équiper son réseau de magasins. La solution devrait lui permettre d’accélérer le traitement dans la préparation des commandes alors que la pression reste élevée sur l’e-commerce alimentaire.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Les supermarchés H-E-B s’associent à Swisslog et AutoStore pour déployer des centres de micro-fulfillment
Les supermarchés H-E-B s’associent à Swisslog et AutoStore pour déployer des centres de micro-fulfillment © AutoStore

La modernisation du retail alimentaire ne faiblit pas. Les supermarchés H-E-B, implantés notamment au Texas, vont intégrer la solution AutoStore, selon un communiqué daté du 17 septembre. Elle sera distribuée par Swisslog et déployée dans les supermarchés qui accueilleront des centres dédiés à la micro-exécution des commandes (micro-fulfillment) destinées au drive ou à la livraison à domicile. Le nombre de supermarchés n’est pas précisé mais H-E-B compte un réseau de 400 points de vente aux Etats-Unis.

AutoStore associé au logiciel SynQ
La technologie AutoStore, créée par l’entreprise norvégienne du même nom, permet d'automatiser le traitement des commandes. Elle s’appuie sur des cubes robotiques dont la disposition augmente la capacité de stockage d'un entrepôt, quelle que soit la configuration de l'espace.

Modulaire, le système peut facilement s’adapter à différentes hauteurs de plafond ou à des obstacles. Swisslog fournit de son côté la partie logicielle avec SynQ, une solution de gestion et d’exécution des commandes dédiée au secteur alimentaire. L’objectif de ce partenariat est donc d’accélérer le traitement des commandes alimentaires passées en ligne en raccourcissant les délais de préparation et de livraison alors que les distributeurs doivent faire face à des hausses inédites.

Ces solutions d’optimisation sont à l’heure actuelle l’un des critères de différenciation pour les grands distributeurs alimentaires, qui sont soumis à une forte pression tant au niveau des exigences des consommateurs (produits disponibles, livraison le jour-même) qu'aux risques de pénurie de main d'oeuvre alors que les employés du secteur restent particulièrement exposés.

Une course à l'innovation
Le Covid-19 a eu pour conséquence de pousser les consommateurs à se tourner vers l’e-commerce. Et ce phénomène, à l’heure des mesures de distanciation sociale applicables en magasins et alors que certains parlent de reconfinement, n’est pas prêt de s’essouffler. Un enjeu résumé en ces termes par Mitch Hayes, vice-président en charge de l’e-commerce chez Swisslog Logistics Automation USA. "L'automatisation de l’e-commerce alimentaire n'est plus une option… c'est une condition de survie et de croissance".

L’enjeu est également important pour les sociétés technologiques. Il y a quelques mois, avant le début de la pandémie de Covid-19, AutoStore faisait part à L’Usine Digitale de son ambition de convaincre les acteurs de l’alimentaire. C’est désormais chose faite avec H-E-B. A noter que l'enseigne de San Antonio s'est aussi illustrée par une gestion remarquable de la crise du Covid-19.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media