Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Les syndicats d'Orange dénoncent une dégradation du climat social

A la suite de plusieurs suicides depuis le début de l'année, les syndicats CGT, SUD et CFE-CGC ont alerté la direction du groupe télécoms Orange à propos d'un "climat social dégradé".
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Les syndicats d'Orange dénoncent une dégradation du climat social
Les syndicats d'Orange dénoncent une dégradation du climat social © D.R.

"Le fonctionnement des services est devenu très difficile du fait des départs non remplacés", s'est inquiétée la CGT d'Orange lors d'une conférence de presse avec SUD et CFE-CGC le 15 avril.

Selon les principaux syndicats du groupe télécoms français, "le climat social est de nouveau fortement dégradé" au sein de l'entreprise.

"Aujourd'hui, tous les éléments qui ont généré la crise sociale de 2008-2009 sont à nouveau réunis avec la limitation des recrutements sur la période 2013/2015 qui va conduire mécaniquement à la suppression de 12 000 emplois", ont déploré les représentants syndicaux, comme le rapporte l'AFP.

Ils "exigent le recrutement de 5 000 CDI dès 2014 et le remplacement de tous les départs en nombre les années suivantes".

L'emploi, mais aussi les conditions de travail ont été dénoncées. "Il y a également eu une recrudescence de suicides depuis le début de l'année", a assuré Christian Pigeon, de SUD. L'observatoire du stress et des mobilités forcées d'Orange avait fait état, le 18 mars, d'une dizaine de suicides parmi les employés de l'opérateur télécoms depuis le début de l'année.

Un dossier que Stéphane Richard, le PDG d'Orange reconduit à la tête du groupe le 26 mars, devra prendre à bras le corps s'il veut éviter une crise sociale de l'ampleur de celle qui a touché France Télécom en 2007-2010.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media