Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Les technologies en kit : le projet Ara, pour assembler votre téléphone mobile

Découvrez le troisième épisode de notre série "Do it yourself : les technologies en kit". Assembler l’écran et la batterie avec le clavier, la carte SIM et l’appareil photo… Un travail réservé aux fabricants de smartphones ? Ce n’est pas l’avis de Google. Le géant du net va sortir en 2014 un téléphone à fabriquer soi-même, à moins de 50 dollars.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Les technologies en kit : le projet Ara, pour assembler votre téléphone mobile
Les technologies en kit : le projet Ara, pour assembler votre téléphone mobile © Motorola

Le ara est un perroquet aux couleurs chatoyantes et… c’est le nom de code de l’un des projets les plus attendus de Google : son futur smartphone en kit à moins de 50 dollars. Cette plate-forme de téléphone modulaire sera open source et customisable. L'appareil sera composé d'un endosquelette et de modules indépendants les uns des autres. Objectif : faciliter le remplacement des pièces abimées par les utilisateurs et leur donner une plus grande liberté de choix.

La conception de ce kit était au départ un projet de Motorola. Mais lorsque Google a annoncé la vente de sa filiale à Lenovo en janvier 2014, il a gardé précieusement le portefeuille de brevets de l’entreprise de téléphonie et certains de ses projets, dont Ara.

Lutter contre l’obsolescence programmée

Le programme de Google n’est pas sans rappeler PhoneBloks. Ce téléphone en kit avait été imaginé en 2013 par le designer Dave Hakkens, pour lutter contre l’obsolescence programmée des appareils électroniques comme l’explique la vidéo ci-dessous. Lorsqu’elle était encore impliquée, la société Motorola avait consulté le Néerlandais qui est devenu membre du projet à part entière.

Le PhoneBloks est constitué de blocs indépendants à clipser entre eux. L'un est dédié à la batterie, un autre à l'appareil photo, un troisième à la connexion Wifi… il sera très simple de les remplacer en cas de panne. Ces blocs pourraient être fabriqués par des éditeurs-tiers et vendus dans un "Blok store".

Lélia de Matharel

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale