Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Les TPE-PME sont deux fois plus nombreuses à vendre en ligne depuis la crise sanitaire

Un baromètre de France Num publié lundi montre que la transformation numérique des petites et moyennes entreprises s'est largement accélérée entre 2020 et 2021.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Les TPE-PME sont deux fois plus nombreuses à vendre en ligne depuis la crise sanitaire
Les TPE-PME sont deux fois plus nombreuses à vendre en ligne depuis la crise sanitaire

La crise sanitaire a accéléré la transformation numérique des TPE-PME et la prise de conscience de l'importance de cette transformation. C'est ce que montre le premier baromètre de France Num, l'initiative pour la transformation numérique des entreprises pilotée par la Direction générale des Entreprises (DGE), publié le 18 octobre.

Deux-tiers des TPE-PME ont leur site web
Au-delà des chiffres en eux-mêmes, c'est surtout la progression entre 2020 et 2021 qui est intéressante. Par exemple, le pourcentage de dirigeants de TPE-PME qui considèrent que le numérique représente un bénéfice réel pour leur entreprise gagne 10 points, de 68% à 78%.

La croissance de la présence en ligne est particulièrement significative : 66% des TPE/PME interrogées ont désormais un site internet, contre 37% avant crise. Elles sont désormais 20% à avoir leur propre site de vente en ligne, contre 9% seulement en 2020. Les ventes en ligne, qu'elles soient initiées sur un site en propre ou une place de marché, représentent en moyenne 18% du chiffre d'affaires de ces entreprises, ce qui n'est pas négligeable. Les solutions publicitaires sont en outre davantage utilisées, comme le référencement payant auquel 29% des TPE-PME affirment avoir recours (+14 points).

plus sensibilisées à la cybersécurité
Les petites et moyennes entreprises ont également fait de gros efforts pour s'équiper en outils de collaboration. 43% d’entre elles disposent d’une plateforme de partage de documents entre collaborateurs, contre 17% en 2020.

En parallèle, les chefs d'entreprise sont plus sensibilisés aux cybermenaces. Ils sont 44% à avoir peur de perdre des données ou d'être la cible d'un piratage (+8 points).

Cette étude, réalisée par le Credoc, a été réalisée auprès de 2796 entreprises représentatives de la population des TPE-PME françaises (taille, secteur, région), en mars et avril 2021, et les résultats ont été comparés à une étude de BCG et EY publiée en 2020.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.