Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Les trois grands chantiers à venir d'Airbnb

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

La plate-forme de location d'hébergements entre particuliers fête ses dix ans. À cette occasion, Brian Chesky, le patron d’Airbnb a présenté, jeudi 22 février 2018 depuis San Francisco, les grandes lignes du futur d’Airbnb. Retour sur les trois grands chantiers de la prochaine décennie.

Les trois grands chantiers à venir d'Airbnb
Jeudi 22 février, Airbnb, qui fête ses 10 ans, a tenu une conférence de presse à San Francisco pour présenter ses grands chantiers à venir. © Airbnb

“L’aventure a commencé il y a dix ans à San Francisco”, s’est remémoré Brian Chesky devant une salle comble. À l’époque, une grande conférence sur le design se tenait au Masonic Auditorium. Voyant que les hôtels étaient complets”, il eut l’idée, avec son colocataire Joe Gebbia, de créer une start-up nommée Airbed&breakfast.

 

Une décennie et 300 millions de voyageurs plus tard, c’est sur la scène du même Masonic Auditorium, en plein coeur de San Francisco, que Brian Chesky a présenté la stratégie de sa start-up devenue mastodonte de l’économie collaborative. Airbnb pour tous”, a-t-il martelé, expliquant que la plate-forme restait une manière “alternative” de voyager et que l’objectif était désormais de toucher “tout le monde” pour passer la barre du milliard d’utilisateurs par an d’ici 2028.

 

CHANTIER N°1 : CHOYER SES HÔTES (ET SES VOYAGEURS)

Airbnb répertorie 4,5 millions de logements dans 81 000 villes à travers le monde. Brian Chesky a tenu à rappeler le rôle central de la communauté et plus particulièrement des hôtes, dans le succès de la plate-forme. Dans cette optique, il a annoncé le lancement d’un programme de fidélité, baptisé « Superhost » qui récompense les meilleurs hôtes. Pour devenir un Superhost, il faut avoir une note de 4,8/5 minimum, accueillir des voyageurs au moins dix fois par an et n’avoir jamais annulé un séjour (sauf en cas de force majeure).

 

Ce statut est reconnaissable par un badge, représentant une médaille épinglée au profil. Il donne aux hôtes la possibilité de créer une URL personnalisée avec leurs noms (et non pas une suite de numéros comme c’est le cas par défaut) pour une meilleure visibilité mais aussi un crédit voyage annuel de 100 $ ou encore une réduction de 30% de réduction sur une sélection d'appareils connectés Nest, avec qui Airbnb a scellé un partenariat.

 

La licorne californienne veut aussi fidéliser ses voyageurs à travers un programme de « Superguest ». Ces super visiteurs pourront jouir de différents services tels que des navettes aéroport ou encore des vols surclassés. Le programme pilote sera d’abord testé auprès de 10 000 voyageurs à partir de cet été, puis déployé à l’ensemble des utilisateurs d’ici la fin de l’année. 

 

CHANTIER N°2 : DES SERVICES HAUT DE GAMME

Après avoir signé son passage à la rentabilité l’an dernier, Airbnb marche encore un plus sur les plates-bandes du secteur de l’hôtellerie, et plus précisément de l'hôtellerie de luxe. Cuisine équipée, lave vaisselle, savon et serviettes de toilette à disposition… Le site lance Airbnb Plus, une offre de logement haut de gamme. Il s’agit d’habitations à la déco ultra-design, avec un confort supérieur et une propreté impeccable. Les hébergements Airbnb Plus doivent répondre à 100 critères inspectés par une personne physique.

 

Pour le moment, ce service concerne quelque 2000 logements situés dans 13 villes et sera disponible dans une cinquantaine de destinations d’ici la fin de l’année. Les hôtes souhaitant référencer leur logement sur Airbnb Plus doivent s’acquitter de frais d’inscription de 149 dollars.

 

Ce service haut de gamme sera complété au printemps, par une offre de résidences de luxe, baptisé Beyond, afin de permettre aux utilisateurs de réaliser “le voyage de leur vie”, a assuré Brian Chesky. Au-délà du logement, l’objectif est de “proposer une expérience magique”, a-t-il poursuivi. Bon nombre des villas sont issues de la société canadienne Luxury Retreats, que l'entreprise californienne a rachetée en février 2017.

 

CHANTIER N°3 : UNE MEILLEURE CLASSIFICATION DES OFFRES

Le site compte 4,5 millions d'hébergements, de quoi largement s’y perdre. “On a ce qu’il faut pour chacun, mais c’est dur de le trouver’”, a admis le PDG. Jusqu’à présent, il était possible de filtre parmi 3 types de logements : chambre partagée, chambre privée ou bien logement entier. Airbnb va donc ajouter, cet été, quatre nouvelles catégories : Maison de Vacances, Logement Unique (cabane dans un arbre, bateau…), Bed&Breakfast et Boutique-Hôtel.

 

Enfin, la plate-forme veut permettre aux utilisateurs de trouver “l’endroit qui leur correspond parfaitement” en intégrant des « Collections ». Ce sont ni plus ni moins des catégories qui permettent aux voyageurs d’affiner leur recherche et aux hôtes de mieux catégoriser leur annonce. Les collections « Famille » (145 000 logements) et « Voyages professionnels » (65 000 hébergements) sont d’ores et déjà disponibles. Cet été, viendront s’ajouter les collections  « Mariage » et « Lune de miel » par exemple.

 

Du style architectural (rustique, moderne…) à l’équipement de la cuisine, en passant par la présence ou non de consoles de jeu, une centaine de nouveaux filtres vont également voir le jour pour rendre l’expérience de recherche la plus précise possible pour les utilisateurs.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale