Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Les USA demandent le retrait d'un logiciel sur des PC Lenovo à cause d'un risque en matière de cybersécurité

Actus Reuters Le gouvernement américain a demandé vendredi aux utilisateurs d'ordinateurs Lenovo de retirer de leurs appareils un logiciel présentant, selon le Département de la Sécurité intérieure, un risque en matière de cybersécurité.
mis à jour le 23 février 2015 à 07H19
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Les USA demandent le retrait d'un logiciel sur des PC Lenovo à cause d'un risque en matière de cybersécurité
Les USA demandent le retrait d'un logiciel sur des PC Lenovo à cause d'un risque en matière de cybersécurité © Jeremy Keith

Les USA demandent le retrait d'un logiciel sur des PC Lenovo à cause d'un risque en matière de cybersécurité. Le logiciel, baptisé Superfish et installé sur certains PC Lenovo depuis 2010, modifie les résultats des recherches et peut perturber le déroulement d'échanges sécurisés utilisant le protocole SSL, selon les autorités américaines.

"Les systèmes avec le logiciel déjà installé continueront à être vulnérables tant que des mesures de correction n'auront pas été prises", estime le Département de la sécurité intérieure. Adi Pinhas, directeur général de Superfish, affirme dans un communiqué que le logiciel développé par sa société californienne a pour objet d'optimiser les recherches sur Internet.

la vulnérabilité introduite "par inadvertance"

Sa vulnérabilité a été introduite "par inadvertance" par l'entreprise israélienne Komodia, qui a conçu l'application pointée du doigt par le Département de la sécurité intérieure, ajoute-t-il. Komodia a refusé de commenter cette accusation. Lenovo, numéro un mondial des ordinateurs individuels, dit ne plus installer le logiciel Superfish sur ses PC. Cette décision a été prise, selon le groupe chinois, après des plaintes d'utilisateurs mais pas en raison d'un problème de sécurité.

"Nous avons examiné soigneusement cette technologie et n'avons trouvé aucun élément qui puisse alimenter des craintes en matière de sécurité", lit-on dans un communiqué de Lenovo.

Avec Reuters

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale