Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Les vacances des Français sont de plus en plus numériques

Bruno Vanryb, président du Collège Editeurs du Syntec Numérique, revient sur les dernières conclusions du baromètre de l'innovation BVA réalisé en partenariat avec L’Usine Nouvelle/L'Usine Digitale, 20 Minutes, BFM Business et 01 Net.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Les vacances des Français sont de plus en plus numériques
Les vacances des Français sont de plus en plus numériques © wikimedia commons

C’été l’été et les Français s’apprêtent à partir en vacances. Ont-ils préparé leur séjour sur Internet ? C’est la question à laquelle nous avons voulu répondre dans notre baromètre de l’innovation BVA-Syntec Numérique, en partenariat avec L’Usine Nouvelle/L'Usine Digitale, 20 Minutes, BFM Business et 01 Net. D’après les résultats de ce sondage, la réservation électronique est bien ancrée dans nos comportements : plus de 6 Français sur 10 ont déjà réservé des vacances sur Internet.

Parmi les habitants de l'Hexagone adeptes de la réservation de locations de vacances sur Internet, près du tiers se dirigent vers des sites spécialisés sur le voyage. A l’inverse, les déclinaisons électroniques des agences de voyages ou les offices du tourisme ne recueillent que 8% et 7% des internautes sur le départ. Dans ce domaine comme dans d’autres, les Français s’orientent vers des acteurs qui ne sont que virtuels, pensant peut être que leur modèle n’est pas lesté par les contraintes de la vente traditionnelle.

Des offres plus flexibles sur le net

C’est d’ailleurs ce que reconnaissent les personnes interrogées. Les sites de voyage sont, pour 58% d’entre elles, moins chers que les agences de voyages classiques. Pour 53%, ils proposent des offres plus flexibles. Le seul point noir reste la confiance numérique, où les marges de progrès restent partout un défi important pour le secteur : seuls 38% des Français sont plus rassurés par les agences sur Internet que par les agences classiques.

Si les Français sont adeptes des pure-players de la vente en ligne, ils choisissent également en grande partie des professionnels. A l’époque où explosent les sites comme AirBnB, les ils ne semblent pas encore prêts à faire de l’échange de biens entre particuliers pour leurs vacances. Seuls 6% des personnes interrogées citent ce mode de réservation. Pour les sacro-saints congés des habitants de l'Hexagone, avoir la garantie d’avoir une location assurée par un professionnel semble plus important que les points positifs de l’économie collaborative.

L'échange entre particuliers encore balbutiant

Face à la révolution numérique qui touche l’ensemble des secteurs économiques, est-ce que les vacances et l’industrie du tourisme sont particuliers ? D’après les résultats de notre baromètre, on peut répondre par la négative. Comme pour d’autres secteurs, les Français savent faire la part des choses entre les avantages que peuvent apporter les achats sur Internet par rapport au circuit traditionnel.

 

Retrouvez notre dossier : "Le crowdfunding fait sa crise d'adolescence"

 

L’échange entre particuliers reste balbutiant mais, au regard de ce qui se passe dans d’autres pays, on peut imaginer que la croissance de ce type d’offres sera exponentielle les années qui viennent. A la veille d’une rentrée chargée en défis numériques, l’observation des comportements des vacanciers permet de faire une belle synthèse de l’état de maturité des Français face à Internet.

Bruno Vanryb, président du collège Editeurs, Syntec Numérique

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale