Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Les vacanciers américains peuvent désormais réserver leur hôtel directement sur Google

Booking.com n'a qu'à bien se tenir : plus besoin d'aller sur le site de réservation pour préparer ses vacances. Les internautes américains peuvent désormais réserver certaines chambres d'hôtel sans quitter la galaxie Google, expliquent nos confrères de L'Echo touristique. Le géant du net a lancé mi-juillet une offre de paiement directement depuis son moteur de recherche. Cet outil n'est actuellement testé qu'aux Etats-Unis. S'il fonctionne bien, il pourrait être déployé en Suisse. 
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Les vacanciers américains peuvent désormais réserver leur hôtel directement sur Google
Les vacanciers américains peuvent désormais réserver leur hôtel directement sur Google © capture d'écran Google

Google permet depuis mi-juillet aux internautes américains d'effectuer une réservation d’hôtel directement depuis son moteur de recherche. Ils peuvent payer directement au sein de l'écosystème Google. Plus besoin de passer par une centrale de réservation, type Booking.com pour préparer ses vacances.


Pour construire ce nouveau service, testé actuellement aux Etats-Unis, le géant du net s'est associé avec le groupe Sabre, spécialisé dans les prestations touristiques informatisées. S'ils le souhaitent, les 20 000 établissements partenaires de l'entreprise peuvent verser une commission à Google, qui gère leurs transactions bancaires avec leur clientèle, via Google Payments.


Nos confrères de l'Echo touristique ont testé cette nouvelle fonctionnalité avec The Argonaut, un boutique-hôtel de la chaîne Kimpton, à San Francisco. En passant par le site Google.com/hotels, l’internaute peut sélectionner l'hôtel, puis choisir entre réserver sur Booking.com ou sur l’établissement.


En optant pour la deuxième option, il bascule sur une nouvelle page qui l’invite à finaliser sa requête, avec le message : "vous effectuez votre réservation auprès de The Argonaut sur Google". Le paiement est ensuite sécurisé par Google Payments, comme l’indique la capture d’écran ci-dessous.


Opportunité ou menace pour les professionnels du tourisme ? Même si des études l’accusent régulièrement de favoriser ses propres services, Google semble moins inquiéter les décideurs que par le passé.

 

Retrouvez la suite de cet article sur le site de l'Echo touristique.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.