Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Les ventes d'ordinateurs ont progressé en 2019, une première depuis 2011

Alors qu’il était en baisse consécutive depuis 7 ans, le marché de l'ordinateur personnel a connu une hausse, comprise entre 0,6 et 2,7% suivant les méthodes de calcul, en 2019… soit de 261 à 267 millions de produits vendus. Un soubresaut qui serait en partie imputable à la migration des utilisateurs vers le système d’exploitation Windows 10, alors que son prédécesseur Windows 7 arrive en fin de vie.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Les ventes d'ordinateurs ont progressé en 2019, une première depuis 2011
Les ventes d'ordinateurs ont progressé en 2019, une première depuis 2011 © Lenovo

La hausse est plutôt contenue, mais les fabricants de PC peuvent se réjouir. Le marché a retrouvé des couleurs en 2019, avec quelque 261 millions de produits livrés selon Gartner (+0,6% sur un an)… et jusqu’à 267 millions selon IDC (+2,7%). En tout état de cause, si les chiffres varient un peu, les cabinets d'analyse pointent tous deux qu’il s’agit de la première fois que le secteur ne connaît pas de baisse depuis 2011.

 

L’EFFET WINDOWS 10

Ce soubresaut serait, selon eux, imputable à la migration de nombreux utilisateurs vers le système d’exploitation Windows 10, alors que son prédécesseur Windows 7 est en fin de vie. C’est notamment le cas des professionnels, qui n’hésitent pas à s’équiper et qui, selon Gartner, sont responsables du "dynamisme" du secteur. Selon Microsoft, Windows 10 avait déjà été installé sur quelque 900 millions d’appareils en septembre 2019. Pour autant, 30% des PC tourneraient toujours sous Windows 7.

 

Les trois principaux constructeurs bénéficient tous de cette embellie. Lenovo aurait vendu entre 63 et 65 millions d’appareils en 2019 (+8% en moyenne), HP entre 58 et 63 millions (+4%) et Dell entre 44 et 47 millions (+5%). Un podium qui représente, à lui seul, près de 65% des parts de marché. A l’inverse, les marques complétant le top 5, Apple, qui aurait vendu environ 18 millions d’appareils, et Acer, entre 15 et 17 millions, encaisseraient respectivement des baisses de -1,5 et de -5%. Asus, bon sixième, ne s'en tire pas mieux.

 

Les ventes de PC en 2019, selon le cabinet Gartner.

 

Les ventes de PC en 2019, selon le cabinet IDC.

 

LE MARCHé DEVRA SE RENOUVELER POUR MAINTENIR LE CAP

IDC juge que cet effet positif, stimulé par la nécessité de changer de système d’exploitation, "ne durera pas longtemps". L’arrivée de nouvelles technologies, telles que la 5G ou les écrans pliables, n’est pas prévue avant plusieurs mois chez la majorité des constructeurs… et le marché devrait se tarir d’ici là. La fin de vie prochaine de Windows 8, moins largement adopté que Windows 7, ne se convertira pas non plus en une grande vague d’achat.

 

A noter que 2019 n’a, malgré ces réjouissances, pas été une année évidente pour le secteur. Intel a fait face à une pénurie de processeurs, se retrouvant dans l'obligation de sous-traiter une partie de sa production pour la première fois de son histoire. "Un problème majeur", selon Gartner. IDC note néanmoins que l'adoption grandissante des CPU d’AMD (grâce à l'architecture Zen 2) rééquilibrera la balance.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media