Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Les voitures autonomes de Google pourront dépasser les limites de vitesse... et heureusement !

D'après un ingénieur travaillant sur le projet "Google car", les futurs véhicules autonomes du géant américain seront capables de dépasser de 16 km/h la vitesse limite autorisée. De quoi affoler un peu plus un public déjà craintif vis-à-vis de l'arrivée des premières voitures sans pilote même si cette prédisposition a en réalité pour but de renforcer la sécurité à bord.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Les voitures autonomes de Google pourront dépasser les limites de vitesse... et heureusement !
Les voitures autonomes de Google pourront dépasser les limites de vitesse... et heureusement ! © Google

Alors que les prototypes de véhicules 100% autonomes de Google présentés en mai dernier ne pouvaient dépasser les 40 km/h, le chef-ingénieur du projet vient d'indiquer que les modèles définitifs seront capables d'outrepasser les limitations de vitesse. Interrogé par Reuters, Dmitri Dolgov explique en effet que si les "Google cars" respecteront la plupart du temps les limitations de vitesse, elles pourront toutefois les dépasser de 10 miles par heure, soit 16 km/h.  De quoi effrayer un public déjà réticent à l'idée de risquer un accident de la route en raison d'un simple bug.

Une mesure de sécurité routière

Toutefois, il ne s'agit pas de transformer les véhicules autonomes en bolides sans pilote mais tout simplement d'assurer la sécurité de ses occupants. En effet, dans certaines conditions de trafic et si la voiture roule déjà à la limite autorisée, il serait plus dangereux d'empêcher toute accélération que d'autoriser un excès temportaire. Dans le cas où d'autres conducteurs rouleraient au dessus de la vitesse autorisée par exemple.

La question des  futures relations entre véhicules avec et sans pilote

Cette particularité des "Google cars" amène à réfléchir aux futurs rapports qu'entretiendront véhicules avec et sans pilote sur les routes : la principale difficulté pour les voitures autonomes étant de prévoir les comportements d'un conducteur bien humain, qui continuera de commettre les mêmes erreurs d'innatention. Cependant, comme le souligne Gizmodo, les véhicules de Google ne dépasseront pas longtemps les vitesses autorisées car, dans un futur proche, tous les véhicules seront autonomes et respecteront donc parfaitement le code de la route... sauf en cas de bug. Pour les plus sceptiques, il est cependant bon de rappeler que la généralisation du véhicule autonome devrait faire baisser de 90% le taux d’accidents.

Julien Bonnet

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale