Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Les voyageurs franciliens bénéficieront de titres de transport dématérialisés dès 2019

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Île-de-France Mobilités va expérimenter en 2018 un système de dématérialisation des titres de transports. Il sera actif sur l’ensemble du réseau francilien à partir de l’été 2019.

Les voyageurs franciliens bénéficieront de titres de transport dématérialisés dès 2019
Le Pass Navigo pourra être remplacé par un smartphone dès 2019. © Ile de France Mobilité

Île-de-France Mobilités (ex Syndicat des Transports d’Île-de-France), l’autorité organisatrice des transports dans la région-capitale, poursuit son plan d’actions en vue de fournir des services numériques aux voyageurs franciliens. Le 3 octobre, Île-de-France Mobilités a annoncé le lancement au cours du second semestre 2018 d’une expérimentation de dématérialisation des titres de transport et le transfert du passe Navigo sur smartphone. Ce projet de modernisation de l’offre billettique doit permettre aux usagers d’utiliser leur téléphone mobile à la fois comme canal d’achat mais aussi support sans contact de leur titre de transport. Le système proposera également l’accès à un espace personnel ainsi qu’à des fonctions d’informations voyageurs et de gestion des moyens de paiement.

 

"Cette révolution du système billettique actuel que les usagers des transports en commun franciliens connaissent très bien leur permettra tout simplement de voyager grâce à leur smartphone. Au même titre qu’avec un billet ou un passe Navigo aujourd’hui ils pourront franchir les portiques de validation grâce à des titres de transports dématérialisés et enregistrés sur leur téléphone mobile", se félicite Valérie Pécresse, présidente d’Île-de-France Mobilités et de la Région Île-de-France.

 

Déploiement progressif dès 2019

Île-de-France Mobilités prévoit que le service sera actif sur l’ensemble du réseau francilien à partir de l’été 2019. Toutefois compte-tenu des contraintes techniques liées à cette technologie, Île-de-France Mobilités estime à seulement 900 000 le nombre de voyageurs qui pourront l’utiliser dès 2019. "A terme ce service pourra être utilisé par trois millions d’utilisateurs", complète Île-de-France Mobilités dans un communiqué.


Pour mettre en place cette solution l’autorité organisatrice des transports s’appuie sur un partenariat industriel avec Gemalto et Dejamobile pour la réalisation de la solution billettique sans contact et les composants logiciels ainsi qu’avec Wizway pour ce concerne la gestion de la liaison avec les opérateurs mobiles.


"Le développement de ce nouveau service est financé à 100 % par Île-de-France Mobilités à hauteur de 6,5 millions d’euros pour la réalisation et de 6 millions d’euros pour le coût du service de la solution billettique NFC sur trois ans", précise le communiqué.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale