Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

LG à la peine dans les mobiles

Face à la concurrence chinoise, le deuxième constructeur coréen de mobiles LG ne parvient pas à décoller ses ventes de smartphones. En 2015, il encaisse un recul de 5% de son revenu et une perte de 40 millions de dollars sur ce marché.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

LG à la peine dans les mobiles
LG à la peine dans les mobiles © LG

LG Electronics patine dans les mobiles. Le deuxième groupe d’électronique coréen derrière Samsung Electronics peine toujours à décoller ses ventes de smartphones. En 2015, il en écoulé seulement 59,7 millions, à peine plus qu’en 2014 (59,1 millions). Il est encore loin de son objectif de franchir le cap des 100 millions. En dehors des deux leaders du marché, Samsung Electronics et Apple, le chinois Huawei est le seul acteur à dépasser ce seuil fatidique.

 

Beaucoup d'investissement pour rien

Cinquième mondial en 2014 avec une part de marché de 5,4%, LG tombe du coup à la sixième place avec 5,3% en 2015, selon TrendForce. Le recul est faible, mais traduit les difficultés que le groupe coréen de 83 000 personnes dans le monde rencontre sur le marché. Considérant les mobiles comme une priorité stratégique à la fois pour le renforcement de la marque et l’entrainement de ses activités d’électronique grand public comme la télévision ou l’électroménager, il a pourtant beaucoup investi en R&D et marketing. Il est allé jusqu’à concevoir en interne les processeurs de ses derniers modèles haut de gamme, comme le font déjà Samsung ou Huawei.

 

Des résultats tirés vers le bas

Peine perdue. Face à la montée de la concurrence chinoise, son chiffre d’affaires dans les mobiles a baissé de 5% à 12 milliards de dollars. L’activité est même tombée dans le rouge, avec une perte d’exploitation d’un peu plus de 40 millions de dollars, contre un bénéfice de 264 millions en 2014.

 

Cette contre-performance contribue à entrainer vers le bas les résultats globaux du groupe, avec une baisse de 4,3% du chiffre d’affaires total à 48,8 milliards de dollars et de 35% du résultat d’exploitation à 1 milliard de dollars.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale