Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

LG met un terme à son service de paiement sans contact

Après tout juste quatre ans d'existence, le service de paiement sans contact du constructeur sud coréen LG est arrêté. Une décision logique puisque LG a annoncé se retirer du marché des smartphones.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

LG met un terme à son service de paiement sans contact
LG met un terme à son service de paiement sans contact © LG

Clap de fin pour le service de paiement sans contact LG Pay. Lancé en 2017 en Corée du Sud et en 2019 aux Etats-Unis, ce service sera progressivement arrêté dans le courant de l'année 2021, a annoncé le fabricant coréen sur son site internet. "Des détails plus spécifiques suivront", ajoute-t-il.

Annoncé en 2015, le service de paiement mobile a essuyé de nombreux retards avant son lancement officiel. À l'instar de ses concurrents, LG Pay permet de payer en utilisant la technologie NFC ou en simulant une carte de crédit lorsque le téléphone est approché d'un terminal de paiement.

LG ferme se retire du marché des smartphones
Cette nouvelle n'est pas tout à fait surprenante. Il y a un peu moins de deux mois, la société sud-coréenne avait d'ores et déjà annoncé la fermeture de sa division mobile. La production et la vente de smartphones estampillés du logo LG s'arrêteront au 31 juillet prochain. Il est donc assez logique que l'entreprise mette un terme aux services attenant, dont LG Pay. D'autant plus, que les détenteurs de smartphone de la marque, qui fonctionnent sous Android, peuvent facilement installer Google Pay.

La société ne possède plus que 2% de parts de marché de smartphone au niveau mondial. D'après le cabinet Counterpoint, l'entreprise a distribué 23 millions de smartphones l'année dernière, soit 11 fois moins que Samsung qui en cumule 256 millions. Le Coréen a donc décidé de se concentrer sur des secteurs d'activité qui lui rapportent comme la fabrication de composants pour les véhicules électriques, la smart home et la robotique.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.