Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Licenciements, tensions internes : IBM Watson Health serait dans la tourmente

mis à jour le 12 juin 2018 à 09H00
Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Vu ailleurs La météo n'est pas au beau fixe pour Watson Health, la solution cloud d'IBM dédiée au monde médical. Après un article du Register dévoilant d'importants licenciements aux Etats-Unis, le média Statnews publie une enquête qui fait apparaître des difficultés plus fondamentales à exploiter les données médicales dont l'entreprise a fait l'acquisition à travers plusieurs rachats.

Licenciements, tensions internes : IBM Watson Health serait dans la tourmente
Un médecin utilisant la solution IBM Watson Health. © IBM

Le domaine médical est l'un de ceux pour lesquels l'utilisation de l'intelligence artificielle est la plus prometteuse. Tous les géants technologiques s'y intéressent, et IBM a cherché à s'y imposer très tôt en créant une division dédiée : Watson Health. Un objectif ambitieux qui se révèle aujourd'hui un échec pour Big Blue. Un article du Register, daté du 25 mai dernier, a mis au jour des licenciements qui concerneraient entre 50% et 70% de la masse salariale d'IBM Watson Health aux Etats-Unis (IBM n'a pas communiqué de chiffres officiels). Et le problème serait plus profond qu'une simple difficulté à saisir le marché.

 

Plusieurs milliards de dollars... pour quel résultat ?

En effet, pour monter cette division, IBM a dépensé des milliards de dollars pour faire l'acquisition de plusieurs entreprises (notamment Phytel, Explorys, Truven et Merge Healthcare) disposant de vastes quantités de données médicales. L'idée était de consolider ces informations et de s'en servir pour enrichir les capacités de sa solution d'intelligence artificielle, puis d'en proposer les services aux hôpitaux et autres organismes de santé. Mais les choses ne se sont pas passées comme prévues d'après ce que rapporte le média spécialisé Statnews.

 

Un problème organisationnel

D'après les témoignages de plusieurs ex-employés, Watson Health aurait eu des difficultés persistantes pour produire des solutions commercialisables à partir de ces masses de données. La fusion même de ces différentes bases en une source unique dans un format exploitable par Watson n'aurait pas été menée à bien. En conséquence, l'entreprise a non seulement eu du mal à acquérir de nouveaux clients, mais serait aussi en train de perdre une partie des contrats qu'elle avait déjà signés. Statnews note que l'un des produits les plus affectés serait Watson for Oncology, conçu pour aider au traitement des cancers.

 

Ces difficultés posent la question de la capacité des grands acteurs du cloud dans leur ensemble à créer une vraie valeur pour le secteur médical (qui regroupe des centaines de disciplines métiers très différents) simplement en agglomérant des données.

 

Mise à jour le 12 juin : en réponse à une demande de commentaire sur cette affaire, IBM nous a fait parvenir la déclaration suivante par email. "Watson Health est un business en croissance et nous sommes fiers de servir plus de 13 000 clients dans le monde. Avec des centaines de nouvelles embauches cette année, nous continuons d'investir dans nos talents et nos technologies alors que nous repositionnons nos équipes pour nous concentrer sur des opportunités de croissance dans l'industrie de la santé. Un nombre croissant d'études souligne la valeur des technologies Watson Health."

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale