Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Life Sciences (Google) décroche un partenariat avec Sanofi dans le diabète

Faute d’être parvenu à s’accorder avec Medtronic il y a un an, Sanofi s’est trouvé un nouveau partenaire pour associer médicaments, dispositifs médicaux et numérique : une des filiales santé de Google. Ensemble, ils plancheront sur des outils innovants dans la gestion du diabète.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Life Sciences (Google) décroche un partenariat avec Sanofi dans le diabète
Life Sciences (Google) décroche un partenariat avec Sanofi dans le diabète © 96dpi-Flickr-C.C

Belle prise pour Sanofi. Le laboratoire pharmaceutique français, numéro trois mondial du secteur, a annoncé lundi 31 août un partenariat avec Google Life Sciences, l’une des deux filiales santé – avec Calico – de la nouvelle holding Alphabet. Ensemble, ils développeront des outils innovants dans la gestion du diabète, une maladie contre laquelle Sanofi est un des acteurs les plus engagés, face au danois Novo Nordisk et à l’américain Lilly.

 

Sanofi s’était jusqu’ici montré assez discret quant à ses ambitions dans le numérique, laissant son concurrent suisse Novartis, numéro un mondial de la pharmacie, faire le buzz en annonçant l’an dernier une collaboration entre sa filiale Alcon, dédiée à l’ophtalmologie, et Google. Depuis, ces deux derniers disséminent de rares mais toujours très attendues informations autour de leurs projets, comme une lentille connectée pour mesurer le taux de glucose et faciliter le traitement des… diabétiques, dont les essais doivent commencer l’an prochain.

 

"Le potentiel de transformer le traitement du diabète"

Pour Sanofi, la division diabète est stratégique. Elle représente 20 % de son chiffre d'affaires de 33,8 milliards d’euros en 2014. Mais il lui faut trouver de nouveaux relais de croissance suite à l’expiration cette année du brevet du Lantus, l’insuline la plus vendue au monde. Grâce à l’expertise du français dans les traitements et les dispositifs médicaux et à celle de l’Américain en matière d'analyse de données, d'électronique miniaturisée et de puces de faible puissance, l’ambition du partenariat est "de proposer des solutions intégrées aux personnes atteintes de cette maladie, (…) une initiative unique en son genre ayant le potentiel de transformer le traitement du diabète", estime dans un communiqué le nouveau patron de Sanofi, Olivier Brandicourt.

 

"Avec l'arrivée de nouvelles technologies permettant de suivre en continu et en temps réel l'état de santé des patients, nous pouvons envisager des méthodes plus proactives et efficaces de contrôle du diabète", complète Andy Conrad, directeur général de Google Life Sciences. L’espoir : réduire les coûts de traitement de cette maladie chronique, qui devrait toucher 600 millions de personnes en 2035, soit deux fois plus qu’en 2010.

 

Impossible de se mettre d’accord avec Medtronic

Les équipes de Sanofi aux Etats-Unis et en Europe seront impliquées dans ce projet, qui remplace le partenariat annoncé en juin 2014 entre Sanofi et le spécialiste américain des technologies médicales Medtronic. Ensemble, ils comptaient développer des solutions associant médicaments et dispositifs médicaux, mais aussi travailler sur la fourniture de services de gestion des soins. Les deux parties ne sont pas parvenues à convenir d’un accord final. "Nous n’avions pas le sentiment que cela allait suffisamment loin », a expliqué Pascale Witz, la patronne de l'entité Diabète et Cardiovasculaire de Sanofi, citée par Bloomberg.

En abandonnant Medtronic pour Google, Sanofi trouve un partenaire sans doute moins expert en santé mais avec une puissance de frappe considérable. De quoi imaginer que ce partenariat puisse être étendu dans le futur à d'autres pathologies que le diabète.

Gaëlle Fleitour

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale