Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Lilium lève 35 millions de dollars supplémentaires pour développer son taxi volant

Levée de fonds Lilium, la start-up allemande qui développe un taxi volant, lève 35 millions de dollars supplémentaires auprès de Baillie Gifford. La jeune pousse a donc levé un total de 375 millions de dollars depuis sa création dans le but de déployer un service de taxi volant en 2025.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Lilium lève 35 millions de dollars supplémentaires pour développer son taxi volant
Lilium lève 35 millions de dollars supplémentaires pour développer son taxi volant © Lilium

Lilium a annoncé mardi 9 juin lever 35 millions de dollars supplémentaires auprès de Baillie Gifford. L'homme d'affaires est notamment connu pour avoir investi dans des sociétés comme Amazon, Airbnb et Tesla. Cet apport financier est une extension de la levée de fonds de 240 millions de dollars annoncée fin mars. Depuis sa création, la start-up allemande a levé un total de 375 millions de dollars.

Un service de taxi volant pour 2025
Lilium conçoit et construit un eVTOL (aéronef électrique à décollage et atterrissage verticaux) pouvant accueillir 5 personnes. Elle compte utiliser ce Lilium Jet, qui pourra atteindre les 300 km/h et disposera de 300 kilomètres d'autonomie, pour opérer un service régional de transport aérien dans plusieurs régions autour du monde dès 2025.

Mais pour l'instant, elle poursuit les essais de son taxi volant. Elle a réussi à faire voler avec succès l'un de ses prototypes à 100 km/h. Fait rare, la start-up souhaite produire elle-même ses eVTOL. Une première usine de 3 000 m² est sortie de terre et une seconde, plus grande encore, est en construction.

Lilium emploie 450 employés et ne prévoit, pour l'instant, pas de licenciement selon TechCrunch alors même que bon nombre de start-up sont affectées par la crise liée à la pandémie de Covid-19. Et la concurrence est foisonnante dans ce secteur émergent. Volocopter, EHang, Wisk et d'autres encore se sont lancés dans l'aventure. Tout comme Boeing, Airbus ou encore Hyundai.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media