Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Lilium veut établir des réseaux de taxis volants aux Etats-Unis et en Allemagne d'ici 2025

Lilium avait déjà clamé son ambition de déployer un réseau de taxis volants en Allemagne d'ici 2025. Après Düsseldorf, la start-up allemande a annoncé qu'un autre réseau de transport aérien sera implanté du côté d'Orlando en Floride.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Lilium veut établir des réseaux de taxis volants aux Etats-Unis et en Allemagne d'ici 2025
Une vue de ce à quoi pourrait ressembler le vertiport de Lake Nona. © Lilium

Après Düsseldorf en Allemagne, Lilium a choisi une autre région du globe pour son second réseau de transport aérien. Le quartier de Lake Nona situé à Orlando en Floride accueillera aussi un "vertiport". La start-up allemande qui développe un eVTOL, un aéronef électrique à décollage et atterrissage verticaux, a annoncé mercredi 11 novembre 2020 avoir conclu un partenariat avec Tavistock Develpment Company et la ville d'Orlando à cet effet.

Un lancement d'ici 2025
Ce "vertiport", une construction pensée pour accueillir les aéronefs et les passagers en transit, doit être lancé d'ici 2025. Il sera le premier d'un réseau de transport aérien que la start-up souhaite déployer dans cette région. Lake Nona a une localisation centrale, justifie Lilium, puisque ce lieu permet de connecter plus de 20 millions de personnes résidants en Floride dans un rayon de 300 kilomètres qui comprend des villes majeures comme Orlando et Tampa.
 


Cette annonce montre que "la mobilité régionale aérienne à grande vitesse peut être construite par une initiative privée et bénéficier aux communautés privées comme Lake Nona, le réseau peut également desservir Orlando et son aéroport international", déclare Dr Remo Gerber, COO de Lilium, dans un communiqué. Avec ce vertiport, les partenaires prévoient la création de plus de 100 emplois dans la zone d'Orlando et des centaines d'autres qui suivront à travers la Floride.


Son eVTOL en cours de certification
Depuis sa création, Lilium a levé un total de 375 millions de dollars afin de concevoir son eVTOL. Un aéronef qui pourra transporter 5 personnes, atteindre les 300 km/h et disposer de 300 kilomètres d'autonomie. Au-delà de la conception de ce taxi volant, Lilium souhaite produire elle-même ses appareils et construit une usine à cette fin.

La jeune pousse allemande est ambitieuse et va devoir travailler d'autant plus dur pour parvenir à construire ces vertiports d'ici à 2025 avec ses partenaires. L'aéronef qu'elle développe est en cours de certification auprès de l'Agence européenne de la sécurité aérienne (EASA) et la Federal Aviation Administration (FAA), et fonctionnera selon les cadres réglementaires existants. L'obtention de ces certifications est longue et compliquée puisque la start-up doit répondre aux mêmes normes de sécurité que les avions long-courriers.

Par ailleurs, la concurrence est rude dans ce domaine du transport aérien. En cas de réussite sur le déploiement de ces premiers réseaux, Lilium pourrait prendre un peu d'avance sur ses concurrents comme Volocopter, EHang, Wisk mais aussi Boeing, Airbus ou encore Hyundai.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media