Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Linkedin se lance-t-il dans l’arène du moteur de recherche ?

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Le réseau social professionnel Linkedin annonce quelques nouveautés pour son moteur de recherche. Un moyen de peaufiner sa nouvelle stratégie de plate-forme ouverte à d’autres contributions que celle de ses membres. Et à d’autres services.

Une annonce par billet de blog. Des améliorations dans le moteur de recherche. Des modifications d’algorithme... Non, nous ne sommes ni chez Google, ni chez Microsoft, ni chez Yahoo. Ni même chez Facebook. C’est bien Linkedin, le réseau social professionnel qui a présenté le 25 mars son nouveau moteur de recherche. Un moteur unifié qui permet de chercher à un seul endroit une personne, un groupe, une entreprise ou un poste à pourvoir. Un moteur qui devine la fin des mots que l’on commence à taper... Un minimum pour un site de la dimension de Linkedin ! Le réseau comptabilise 200 millions de membres et réalise environ 1,4 milliard de chiffre d’affaires ! Mais il a surtout fait évoluer l’algorithme de son moteur. Celui-ci va désormais apprendre au fur et à mesure qu’un membre réalise des recherches. Et peaufiner ses réponses en fonction des requêtes précédentes. Le tout, bien sûr, sans perdre de vue les informations dont il dispose déjà : ses relations, son CV, etc.

Et si certaines recherches devenaient payantes ?

Un petit goût de déjà-vu ? Certes. Il faut dire que le moteur de recherche est bel et bien (re)devenu le nerf de la guerre chez les grands du Web. Pour Google bien sûr, ou plus récemment pour Facebook avec son Graph Search, il sert d’attrape-pub avec nos données comme appât, chez Linkedin, il est l’attrape abonné payant. Le modèle de Linkedin s’appuie en effet sur un modèle d’abonnements premium de plusieurs niveaux qui donnent droit à des privilèges dans le réseau (comme la visibilité sur les membres qui consultent votre profil ou le nombre de membres que vous pouvez directement contacter sans les connaître). On peut imaginer que le Californien pourrait faire payer certaines recherches plus efficaces que d’autres.

Un Linkedin nouvelle formule

Reste que là où Facebook cherche à attaquer Google de front avec son Graph Search en proposant un moteur global pour le Web, Linkedin confirme plutôt sa nouvelle stratégie, plus globale, au-delà de la seule gestion du réseau professionnel de ses membres. Depuis plusieurs mois, il propose ainsi une revue de presse en une, ou met en avant des "influenceurs" comme Jack Welch ou Richard Branson. Mais qui sait. Derrière les grandes batailles qui se jouent entre Google, Facebook ou Amazon, le petit réseau professionnel pourrait vouloir se faire une place.

Emmanuelle Delsol

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale