Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Livraison de repas : En Corée du Sud, l’Allemand Delivery Hero sommé de vendre Yogiyo

Delivery Hero a annoncé son intention de se séparer de la société sud-coréenne Yogiyo, spécialiste de la livraison de repas à domicile. Une vente imposée par les autorités de la concurrence, sans quoi la start-up berlinoise ne pourra pas finaliser le rachat de Woowa Brothers, leader du secteur en Corée du Sud, annoncé il y a un an.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Livraison de repas : En Corée du Sud, l’Allemand Delivery Hero sommé de vendre Yogiyo
Livraison de repas : En Corée du Sud, l’Allemand Delivery Hero sommé de vendre Yogiyo © Delivery Hero

La société Delivery Hero a confirmé ce 29 décembre se séparer de sa filiale sud-coréenne Yogiyo. Une annonce qui n’a rien d’un véritable choix et qui inflige un véritable camouflet au géant allemand de la food tech.

L’autorité de la concurrence sud-coréenne, la KFTC, conditionne en effet l’achat de la start-up Woowa Brothers qui détient entre autre l’application concurrente, Baedal Minjok – premier service du pays en nombre d’utilisateurs – à la revente de la filiale Yogiyo. Autrement dit, Delivery Hero ne peut mener sa stratégie d’acquisition qu’en renonçant à sa filiale.

Une situation de monopole inacceptable pour les autorités antitrust
Selon les chiffres publiés par IGAWorks, Baedal Minjok compte 15,8 millions d'utilisateurs actifs par mois et détient déjà 82% de la part de marché en Corée du Sud. L’objectif des autorités antitrust est bien sûr d’empêcher la formation d’un géant monopolistique. L’acquisition de Baedal Minjok aurait permis à Delivery Hero de détenir 97% des parts de marché sud-coréen.

La finalisation de l’accord d’acquisition, annoncé il y a un an et qui s’élève à 4 milliards de dollars, devrait avoir lieu au premier trimestre de 2021, selon Delivery Hero. La start-up berlinoise dispose néanmoins d’un délai de 6 mois pour céder sa filiale.

Woowa Brothers est également connu pour développer des robots de livraison autonome, là aussi dédiés au marché alimentaire. De son côté, Delivery Hero a également annoncé en septembre l'acquisition d'InstaShop, présente dans les pays arabes, pour 270 millions d'euros, ainsi que le rachat des activités de l’Espagnol Glovo en Amérique du Sud pour 230 millions d'euros.

Le marché sud-coréen de la livraison alimentaire est le troisième plus grand marché au monde, derrière la Chine et les Etats-Unis. Ce secteur d’activité est en plein essor, dans un contexte mondial de crise sanitaire. La fermeture des restaurants et la crainte des consommateurs de contracter le coronavirus ont entraîné un boom de la livraison de repas à domicile.

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media