Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Locus Robotics lève 40 millions de dollars pour ses robots dédiés à la logistique et vise l'Europe

Levée de fonds La start-up Locus Robotics, spécialiste de l'automatisation des tâches en entrepôt, lève 40 millions de dollars. Cette société de Boston regarde désormais vers l’Europe où elle souhaite installer des bureaux.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Locus Robotics lève 40 millions de dollars pour ses robots dédiés à la logistique et vise l'Europe
Locus Robotics lève 40 millions de dollars pour ses robots dédiés à la logistique et vise l'Europe © Locus Robotics

L’une des start-up les plus prometteuses en matière d’automatisation des entrepôts, Locus Robotics, a annoncé le 2 juin un nouveau tour de table de 40 millions de dollars en Série D. Cette opération, dirigée par Zebra Technologies, s’ajoute aux 26 millions de dollars collectés en avril 2019 par la jeune pousse de Boston et porte son financement total à plus de 105 millions de dollars.

Cette levée de fonds doit permettre à Locus d’accélérer son expansion à l’international et de muscler ses équipes R&D. Selon le communiqué, la pépite de Boston lorgne désormais l’Europe où elle souhaite installer des bureaux. Le pays qui accueillera son futur siège européen n’est pas précisé.

Des robots autonomes et collaboratifs

La solution d’automatisation de Locus est opérationnelle depuis 2016. Son modèle Robot-as-a-Service (RaaS) vise à améliorer le picking et l’acheminement de produits en entrepôt via des "LocusBots" équipés de bacs. Détail important, la solution multi-robots a été conçue pour fonctionner en collaboration avec des humains. Grâce à des capteurs Lidars, elle peut détecter collaborateurs et objets et donc éviter les collisions. Point fort de l’outil : il ne nécessite aucun aménagement particulier de l'entrepôt, ce qui facilite son déploiement et le rend moins coûteux.

La start-up, que L’Usine Digitale avait pu rencontrer à la NRF de New York en janvier dernier, a su convaincre des acteurs de taille. En mars, DHL a annoncé déployer 1 000 robots d’ici fin 2020, tandis qu’UPS a révélé en avril l’arrivée de robots Locus dans ses centres de distribution. Elle travaille également avec Geodis, Port Logistics, Sandow ou encore Radial.

La pandémie de Covid-19 pousse les grandes entreprises de la logistique, les industriels et les retailers à trouver des solutions d’automatisation. Les clients de Locus Robotics sont également des acteurs de la logistique tierce partie (ou 3PL pour third party logistics), qui revendent la technologie. La robotique, qui permet à la fois de diminuer l’exposition de la main d’œuvre à la maladie et d’augmenter la productivité des sites logistiques, prend dans ce contexte très particulier une nouvelle dimension. Les mesures de confinement et de distanciation sociale ont en effet conduit à une hausse des commandes en ligne. Locus et ses compétiteurs y voient une opportunité d'accélérer les déploiements de leur technologie à grande échelle.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media