[Logistique] Exotec, portrait d'un robot 100% français qui facilite la vie des e-commerçants

Créée en juin 2015 par deux jeunes trentenaires, Exotec Solutions annonce une levée de fonds de 3,3 millions d’euros auprès de 360 Capital Partners, de Breega Capital et d’investisseurs historiques. Un moyen pour la start-up à l’origine d’une nouvelle génération de robots logistiques d’entrer dans une ère opérationnelle. Portrait d’une pépite qui vise à aider les e-commerçants.

Partager
[Logistique] Exotec, portrait d'un robot 100% français qui facilite la vie des e-commerçants

Fondée en juin 2015 par Renaud Heitz et Romain Moulin, Exotec Solutions signe sa deuxième levée de fonds. Un an après avoir collecté 340 000 euros auprès de business angels, la start-up qui a créé une nouvelle génération de robots logistiques annonce ce 1er décembre 2016 avoir levé 3,3 millions d’euros auprès de 360 Capital Partners, de Breega Capital et d’investisseurs historiques. Une somme conséquente qui va lui permettre d’entrer dans une phase d’industrialisation et de commercialisation du produit.

Bouge pas, j’te l’apporte !

Mais en quoi ce nouvel outil logistique est-il si particulier ? Exo, c’est son nom, s’adresse principalement aux e-commerçants et distributeurs. Il s’agit d’un système complet et collaboratif de préparation de commandes au détail piloté par un ordinateur. Ce "superviseur" adresse des missions à des robots répartis dans l’entrepôt qui transportent la marchandise, et donne des instructions au personnel.

Tandis qu’un opérateur parcourt en moyenne 15km à pied par jour, cette distance tomberait à 4km avec cette solution. Cette première génération de robots permettrait également de doubler la vitesse de préparation de la commande. "Et la deuxième version qui devrait sortir en mars 2017 à l’occasion de salon IntraLogistique, sera encore plus performante", promet Romain Moulin, co-fondateur et CEO d’Exotec Solutions.

Démo en vidéo


Plus rapide, plus performant

"Le e-commerce exerce une énorme traction sur la préparation de commandes au détail. Ces e-marchands enregistrent de fortes croissances et recherchent des systèmes qui vont leur permettre de rester agiles", indique Romain Moulin. En cas de pics de commandes, la solution permet d'ajouter des robots, de manière simple et souple.

Côté business model, la start-up mise donc sur deux formules : la vente et la location. Sans dévoiler les tarifs, Romain Moulin garantit une meilleure compétitivité que les systèmes mécaniques traditionnels. "Plus petites et plus agiles, équipées de plus de software, nos machines peuvent faire beaucoup plus de choses", précise-t-il.


Au cœur du bassin de la grande distribution

Le produit semble convaincre. Le premier client, un e-commerçant dont le nom est encore maintenu secret, devrait déployer la solution au premier trimestre 2017. Un second client serait également en préparation. "Nous ciblons les e-commerçants dans l’univers culturel et de la mode, notamment, mais aussi dans l’alimentaire, et dans le retail, pour livrer les magasins qui n’ont pas de stock", précise Romain Moulin.

Exotec Solution compte recruter une trentaine de personnes en 2017. En attendant, l’équipe vient de s’installer dans des bureaux à Lille, au sein du centre d’affaires d’Euralille. Un emplacement stratégique, au plus près des sièges des grands distributeurs.

Renaud Heitz, CTO (à gauche) et Romain Moulin, CEO (à droite), cofondateurs d'Exotec Solutions

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS