Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

LVMH pourrait lancer un fonds d'investissement dédié au web3

Vu ailleurs Le fonds de capital-risque Aglaé Ventures, financé par le groupe de Bernard Arnault, aurait l'intention de consacrer 100 millions d'euros aux start-up des infrastructures blockchain, de la finance décentralisée et des cryptomonnaies. 
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

LVMH pourrait lancer un fonds d'investissement dédié au web3
LVMH pourrait lancer un fonds d'investissement dédié au web3 © Jérémy Barande / Ecole polytechnique Université Paris-Saclay / CC BY-SA 2.0

Aglaé Ventures, le fonds d'investissement spécialisé dans la tech financé par la holding du PDG de LVMH Bernard Arnault, serait sur le point de lancer un fonds dédié au web3, selon le site d'information spécialisé The Block. Celui-ci serait doté d'environ 100 millions d'euros.
 

premiers pas

Aglaé a notamment investi dans Netflix, Airbnb, Slack, Spotify, Bytedance et Back Market. Dans le secteur des cryptomonnaies, le fonds a participé au tour de table du français Flowdesk en juin dernier, un "market maker" pour les marchés des crypto-actifs qui a levé 30 millions de dollars. La société d'investissement a récemment recruté deux cadres de CoinFund (un fonds d'investissement spécialisé dans la blockchain) et Aave (un protocole de finance décentralisée) pour superviser ses investissements dans le web3.

Le groupe LVMH a toujours investi dans les start-up technologiques. Partenaire fondateur de VivaTech, il anime notamment un accélérateur de start-up du secteur du luxe, à Station F. Dès 1999, il avait créé un fonds d'investissement dédié au web, baptisé Europ@web, qui n'a pas résisté à l'éclatement de la bulle internet.

plusieurs fonds spécialisés en france

2022 aura marqué l'entrée des acteurs français du capital-risque dans le monde des cryptomonnaies et de la blockchain. Depuis le début de l'année, se sont lancés des fonds créés par Ledger et Cathay Innovation, Xange, et plusieurs accélérateurs de start-up.

Un mouvement qui suit la création aux Etats-Unis de méga-fonds dédiés à l'univers du web3, comme celui de Paradigm et d'Andreessen Horowitz. Des fonds généralistes de la tech, comme Sequoia Capital, ont également monté des véhicules dédiés.